Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le coiffeur Jacques Dessange accuse son fils de complot

Reuters12/10/2011 à 15:30

PARIS (Reuters) - Le célèbre coiffeur Jacques Dessange, 85 ans, accuse son fils Benjamin et un groupe financier de l'avoir évincé en 2010 de sa société.

Le roi du "coiffé-décoiffé" prisé des stars de cinéma détaille ses accusations dans un document de 48 pages adressé via internet à ses amis et à ses franchisés. Il dit vouloir porter plainte pour abus de confiance.

Son fils va contre-attaquer en engageant plusieurs procédures, notamment pour faire interdire la diffusion de cet opuscule intitulé "Le Complot", indique un communiqué du groupe.

Après la saga de l'affaire Bettencourt, le différend entre coiffeurs pourrait donc se terminer devant les tribunaux.

Jacques Dessange a passé la main à son fils Benjamin en 2005 après avoir dirigé pendant cinquante ans le groupe qu'il a fondé et dont l'enseigne s'affiche sur près de 1.000 salons à travers le monde, dont plus de 500 en France.

Trois ans plus tard, une société d'investissement a pris la majorité du capital. Le coiffeur, qui demeurait "conseil stratégique" du groupe, dit avoir été ensuite progressivement mis sur la touche, jusqu'à une altercation en 2010.

"Quelques semaines plus tard, on m'a demandé de ne plus mettre les pieds au bureau. Je suis parti", raconte-t-il.

Sur Europe 1, le coiffeur dit reconnaître ses erreurs : "Je ne suis pas un administratif, je ne lis pas jusqu'au bout la totalité de mes contrats".

Mais il dit vouloir rétablir la vérité et "expliquer comment le satanique Benjamin" l'a "jeté dehors" avec la complicité d'une société d'investissement.

Dans un communiqué, le groupe Dessange International répond qu'il s'agit là "d'une affaire tristement privée entre un père et un fils".

Il annonce néanmoins le lancement de plusieurs procédures, notamment pour "interdire la diffusion de l'opuscule 'Le Complot' qui constitue à l'évidence une diffamation et une atteinte à la vie privée de Benjamin Dessange".

En outre, le groupe va déposer un référé dans le tribunal de Paris pour interdire à Jacques Dessange l'utilisation de la marque Dessange.

Il rappelle que le fondateur de la marque a volontairement cédé l'ensemble des ses actions en 2008 et 2010 pour près de 40 millions d'euros, valorisant la société Dessange International "à hauteur de 80 millions d'euros, soit 15 fois son résultat net et 1,5 fois son chiffre d'affaires."

"A cette occasion, les deux associés historiques de Monsieur Jacques Dessange, Messieurs Daniel Conte et Michel Cauvin ainsi que la banque Natixis entrée au capital en 2004 ont souhaité vendre l'intégralité de leur participation", ajoute le texte.

Jacques Dessange n'est plus actionnaire de la société depuis mars 2010, ajoute le groupe.

Gérard Bon, édité par Patrick Vignal

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.