1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le clivage gauche-droite n'est pas mort, la preuve !
Le Point22/05/2019 à 13:35

C'est la rengaine du moment, le consensus indépassable : le clivage gauche-droite serait mort et enterré. Emmanuel Macron, qui était jadis un peu des deux, et droite et gauche, n'est plus que progressiste avec, face à lui, des populistes. Marine Le Pen a, depuis longtemps, forgé son propre clivage : les nationaux ; dont elle est, contre les mondialistes. Jean-Luc Mélenchon préfère, quant à lui, rassembler le peuple dans son ensemble, et plus seulement la gauche. Seuls le Parti socialiste et Les Républicains se raccrochent à cette vieille dichotomie, gauche-droite.Sa récusation est pourtant ancienne, si l'on en croit une importante étude dédiée aux valeurs de la France* : de 1980 à 1991, entre 55 % et 60 % des Français estimaient que ce clivage n'était pas pertinent. En 2018, sur une échelle de 1 (gauche) à 10 (droite), le grade 5 (centre) est fréquemment choisi. 26 % des interrogés se situent à gauche, 36 % au centre, 19 % à droite et 19 % ne donnent pas de réponse. La droite radicale (choix 9 et 10) représente 5 %, la gauche radicale (1 et 2), 8 %. Cette enquête indique donc une persistance du clivage droite-gauche, avec, fait notable, un bloc central très fort ainsi qu'un pourcentage important de Français refusant de se positionner.Lire aussi Enquête : ce que pensent les Français de la nation et de l'EuropeProximité partisaneCes partitions traduisent une proximité partisane : la gauche se dit plus souvent proche du...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer