Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le cirque Pinder tente un coup de force pour sauver Baby et Népal

Reuters05/02/2013 à 20:23

NOUVELLE ACTION DU CIRQUE PINDER POUR SAUVER BABY ET NÉPAL

LYON (Reuters) - Le cirque Pinder, qui essaie de sauver ses deux éléphantes soupçonnées d'être tuberculeuses, a tenté en vain mardi de pratiquer des tests pour éviter leur euthanasie programmée.

A deux semaines de la décision du Conseil d'Etat qui doit entériner ou rejeter la décision du préfet du Rhône de mettre fin à leur vie, Sophie Edelstein, directrice artistique du cirque Pinder, propriétaire des deux éléphantes, s'est rendue avec sa vétérinaire au zoo du parc de la Tête d'Or de Lyon.

Elle voulait faire pratiquer des tests sérologiques destinés à vérifier leur état de santé mais la direction de l'établissement lui a fermé ses portes.

"La tuberculose de l'éléphant se soigne et ne se transmet pas à l'homme", a dit Sophie Edelstein. "Si Baby et Népal sont vraiment contagieuses, alors tout le monde est déjà contaminé et il faut vite fermer le parc de la Tête d'Or."

Soupçonnées d'être porteuses du bacille, les éléphantes sont à l'isolement depuis août, date à laquelle Java, leur comparse, est morte des suites de la tuberculose.

En décembre dernier, le préfet du Rhône a signé un arrêté demandant l'euthanasie des animaux, considérés comme un danger potentiel pour la population. Le 21 décembre, le tribunal administratif de Lyon a confirmé cette décision.

L'affaire suscite un grand émoi dans la région parmi les défenseurs des animaux et Brigitte Bardot a menacé de prendre la nationalité russe si Baby et Népal étaient euthanasiées.

La préfet du Rhône n'a guère apprécié l'intrusion intempestive des propriétaires des éléphantes dans le zoo.

"Il ne saurait être question d'autoriser un prélèvement dans la précipitation", a déclaré le préfet Jean-François Carenco, assurant que la décision revenait au ministre de l'Agriculture.

Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.