Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le chef du Pentagone sur un porte-avions en mer de Chine du Sud
Reuters15/04/2016 à 14:03

    A BORD DU PORTE-AVIONS USS JOHN STENNIS, Mer de Chine 
méridionale, 15 avril (Reuters) - L e secrétaire américain à la 
Défense Ashton Carter s'est rendu vendredi sur un porte-avions 
naviguant en mer de Chine méridionale, source de vives tensions 
entre Pékin et les autres pays riverains, dont plusieurs alliés 
de Washington.  
    Ash Carter a effectué une visite de deux heures sur le 
porte-avions USS John C. Stennis alors que le bâtiment croisait 
à une soixantaine de milles de l'île de Luzon, aux Philippines. 
    Le chef du Pentagone avait effectué une visite similaire sur 
l'USS Theodore Roosevelt en novembre. 
    Les Etats-Unis ont mené ces derniers mois plusieurs 
exercices dits de "liberté de navigation", envoyant des navires 
croiser près d'îlots dont la souveraineté est contestée, 
provoquant la fureur de Pékin. 
    La Chine proclame en effet que la quasi-totalité de la mer 
de Chine méridionale lui appartient et construit des pistes 
aéronautiques et d'autres infrastructures sur des récifs 
artificiels pour faire valoir ses revendications.  
    Mais les autres pays riverains (Bruneï, Malaisie, 
Philippines, Taïwan et Vietnam) réclament également des portions 
de cet espace maritime stratégique pour le commerce mondial et 
riche en ressources naturelles. 
    Dans un communiqué, Pékin a annoncé que Fan Changlong, l'un 
des vice-présidents de la commission militaire centrale, qui 
commande l'armée chinoise, avait récemment visité des îles et 
récifs dans la région.  
    Les autorités chinoises ont également regretté l'annonce, 
jeudi, d'un renforcement des liens militaires entre Washington 
et Manille, estimant que cette décision reflétait une "mentalité 
de guerre froide". 
 
 (Yeganeh Torbati, Ben Blanchard; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer