1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le chef du groupe Etat islamique lance un nouvel appel au djihad

Reuters15/05/2015 à 02:04

(Répète date) BEYROUTH, 15 mai (Reuters) - L'organisation Etat islamique a diffusé jeudi un enregistrement sonore qu'elle attribue à son chef Abou Bakr al Baghdadi, lesquel appelle les musulmans à rejoindre la Syrie et l'Irak ou à prendre les armes dans leurs pays d'origine. Ce serait, si le message est authentifié, le premier message de Baghdadi depuis que des rumeurs le donnaient blessé cette année en Irak. Certains ont évoqué sa mort, d'autres déclaré qu'il ne dirigeait plus l'EI. Dans l'enregistrement posté sur divers sites islamistes par l'organe de l'EI chargé des médias, une voix ressemblant à celle du "calife" autoproclamé déclare: "Il n'y a aucune excuse pour les musulmans de ne pas venir dans l'Etat islamique (...) Participer (au combat) est un devoir pour tout musulman. Nous vous demandons de nous rejoindre ou de prendre les armes là où vous vous trouvez". Reuters n'a pas pu vérifier l'authenticité de ce message, ni la date de son enregistrement. S'adressant aux dirigeants de l'Arabie saoudite, Abou Bakr al Baghdadi affirme que "leur fin est proche". "Ils ont perdu leur soi-disant légitimité (...) Quand ils ont vu que leurs maîtres, les croisés et les juifs, les remplaçaient par les Rafeda (terme péjoratif pour les chiites, NDLR), ils ont lancé leur soi-disant guerre contre les Rafeda au Yémen." L'Arabie saoudite a lancé le 26 mars une campagne aérienne au Yémen avec l'appui d'alliés arabes contre les milices chiites houthies. "Ils affirment défendre les sunnites (...), ils mentent. C'est une tentative désespéree pour dissuader les musulmans de rejoindre l'Etat islamique", poursuit la voix. Abou Bakr al Baghdadi a diffusé plusieurs messages audio depuis qu'il a proclamé un califat mais n'est apparu que dans une vidéo, après la prise de Mossoul par ses combattants en juin 2014. On le voyait prêcher dans une mosquée de la ville. (Mariam Karouny; Tangi Salaün et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer