1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le chef de la diplomatie chinoise optimiste sur un accord d'investissement UE-Chine
AFP21/10/2019 à 17:24

Le chef de la diplomatie chinoise s'est dit confiant lundi à Paris quant à la conclusion d'un accord d'investissement bilatéral négocié de longue date entre l'Union européenne et la Chine, tout en pressant les Européens de lancer "au plus vite" des discussions sur un accord de libre-échange que la Chine appelle de ses voeux.

Soulignant que "la liste négative" (des secteurs dont l'État chinois refuse la libéralisation) "pour accéder au marché chinois est toujours plus courte" et que la Chine "continuait de s'ouvrir vers l'extérieur", Wang Yi a estimé que "cela crée les conditions favorables à la conclusion d'un accord d'investissement bilatéral entre la Chine et l'Europe", lors d'un entretien exclusif avec l'AFP à Paris.

"Donc, nous sommes tout à fait confiants dans la perspective de la conclusion de cet accord", a-t-il ajouté.

"Pendant le sommet (UE-Chine) de cette année, les dirigeants des deux côtés sont convenus que les négociations aboutissent à des progrès décisifs avant la fin de l'année, pour permettre la conclusion en 2020 d'un accord de grande qualité", a-t-il rappelé.

"Donc, la Chine est en train d'accélérer le pas selon cette feuille de route, et je peux vous dire que les négociations avancent bien et il y a grand espoir qu'on réalise ensemble cet objectif", a-t-il affirmé.

Néanmoins, le ministre chinois des Affaires étrangères a tenu à réaffirmer "la volonté de la Chine de lancer au plus vite des discussions sur un accord de libre-échange entre la Chine et l'UE, au moins lancer très rapidement des études de faisabilité, parce que la Chine et l'Union européenne sont l'une pour l'autre, premier partenaire économique et commercial".

Et si l'Europe devait "tarder à lancer de telles études et négociations c'est la compétitivité des produits de l'UE qui est compromise sur le marché chinois. Parce qu'il y a des pays qui exportent leur produits vers la Chine", a-t-il lancé.

"En plus, l'Union européenne a signé des accords de libre échange avec beaucoup de ses partenaires et on a ignoré la Chine, qui est pourtant le premier partenaire économique et commercial", a-t-il insisté.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • bouchet1
    21 octobre19:51

    Et les droits de l'homme... la dictature communiste n'en parle pas ??? Livre échange ryme avec Liberté.Pensons au Peuple Chinois sous le joug.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer