Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le chef de l'exécutif de Hong Kong pourrait lâcher du lest

Reuters21/10/2014 à 17:10

* Une commission d'investiture "plus démocratique" ? * Discussions entre gouvernement et étudiants * Retour au calme dans les rues par James Pomfret et Clare Baldwin HONG KONG, 21 octobre (Reuters) - Le chef de l'exécutif de Hong Kong, dont les étudiants réclament depuis plusieurs semaines la démission, a déclaré mardi que la commission chargée de désigner les candidats aux élections de 2017 pourrait être rendue "plus démocratique". "On peut en discuter, on peut rendre plus démocratique la commission d'investiture", a dit aux journalistes Leung Chun-ying, qui s'exprimait quelques heures avant des discussions entre les responsables du territoire, rétrocédé par Londres à la Chine en 1997, et les dirigeants de la contestation. En août, Pékin a proposé aux Hongkongais de choisir dans trois ans leur chef de l'exécutif, mais parmi seulement deux ou trois candidats agréés par une commission d'investiture de 1.200 membres, en toute logique proche du gouvernement central. Les manifestants sont descendus dans la rue pour dénoncer une "parodie de démocratie" et exiger des candidatures libres. Une réforme de la commission d'investiture pourra être discutée quand le gouvernement de Hong Kong ouvrira de nouvelles consultations sur le système électoral, a précisé Leung. Après trois semaines de manifestations parfois violentes qui ont paralysé en partie le territoire, l'atmosphère n'était guère à l'optimisme à l'occasion des discussions organisées pour tenter de résoudre la crise. Trois écrans géants et des projecteurs ont été installés dans le campement des étudiants dans le quartier d'Admiralty, près du siège du gouvernement. Les discussions, prévues pour durer deux heures, ont été diffusées en direct par la chaîne de télévision CCTV mais celle-ci n'a montré que la délégation du gouvernement local, pas celle des étudiants. "MOYENS LÉGAUX" Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées sur place. Elles ont applaudi lors de l'allocution du dirigeant étudiant Alex Chow et marqué leur désapprobation quand s'est exprimée Carrie Lam, directrice de cabinet de Leung qui, lui, n'était pas présent. "Les exigences des étudiants ont été entendues par le gouvernement régional, par la société de Hong Kong et par le gouvernement central", a assuré Carrie Lam, assise avec quatre de ses collègues à une table en U, en face de cinq représentants étudiants portant des t-shirts noirs. "Mais même les idéaux, aussi élevés soient-ils, doivent être atteints par des moyens légaux, rationnels et adaptés", a-t-elle souligné. De leur côté, les étudiants ont demandé au gouvernement un signe d'ouverture en fixant un calendrier "réaliste" et une feuille de route pour l'établissement d'une vraie démocratie. "Le gouvernement de Hong Kong est le mieux placé pour faire en sorte que les gens rentrent chez eux", a dit Alex Chow. Lundi, s'adressant à des journalistes du New York Times, du Wall Street Journal et du Financial Times, Leung a affirmé que des élections libres étaient inacceptables à Hong Kong, notamment parce qu'elles risquaient de donner trop de poids dans la vie politique aux classes les moins favorisées. "POPULISME" "S'il s'agit uniquement de chiffres et d'une représentation par le nombre, on s'adresse en toute logique à la moitié des habitants de Hong Kong qui gagnent moins de 1.800 dollars par mois", a-t-il dit en estimant que cela risquait de conduire au "populisme". Et le territoire de Hong Kong a vraiment de la "chance", a-t-il poursuivi, que Pékin n'ait pas encore ressenti la nécessité d'intervenir directement. Le calme est revenu dans les rues après les affrontements nocturnes du week-end qui ont fait des dizaines de blessés, dont 22 policiers, dans le quartier de Mong Kok, situé sur le continent entre les Nouveaux Territoires et la péninsule de Kowloon. Le mouvement Occupy Central, qui milite depuis des mois pour des élections libres et démocratiques dans l'ancienne colonie britannique, a pris de l'ampleur cet été, lorsque le Parlement chinois a annoncé que seuls quelques candidats "patriotes" préalablement sélectionnés pourraient briguer les suffrages des électeurs de Hong Kong lors des prochaines élections. La contestation s'est transformée au cours du dernier week-end de septembre en une "révolte des parapluies", en réaction à une violente intervention de la police contre des étudiants. Au plus fort de la contestation, on a compté jusqu'à 100.000 manifestants dans les rues de Hong Kong. Mais le mouvement s'est essoufflé tandis que le soutien dont il disposait parmi la population s'est fragmenté à mesure que les occupations dans l'espace public perturbaient l'activité économique et commerciale. (Avec Clare Jim, Farah Master et Yimou Lee; Guy Kerivel pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.