Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le chef d'état-major US va condamner le putsch avorté en Turquie

Reuters01/08/2016 à 15:34
    ANKARA, 1er août (Reuters) - Le chef d'état-major de l'armée 
américaine entame lundi une visite en Turquie au cours de 
laquelle il a prévu de dénoncer la tentative manquée de coup 
d'Etat menée les 15 et 16 juillet et de réaffirmer l'importance 
des relations entre Washington et Ankara. 
    Le général Joe Dunford doit rencontrer le Premier ministre 
Binali Yildirim ainsi que son homologue turc, indique 
l'ambassade des Etats-Unis en Turquie dans un communiqué. 
    Il a également prévu de s'adresser au personnel militaire 
stationné sur la base aérienne d'Incirlik, utilisée par les 
avions de l'Otan, dans le sud du pays. 
    "Son message condamnera dans les termes les plus fermes le 
récent coup d'Etat et réaffirmera l'importance de notre 
partenariat durable pour la sécurité régionale", précise 
l'ambassade américaine. 
    Les purges menées, notamment dans l'armée, par le président 
Recep Tayyip Erdogan depuis le coup d'Etat manqué ont provoqué 
la contrariété des Etats-Unis. 
    James Clapper, directeur du renseignement américain, a 
indiqué que de nombreux officiers avec lesquels Washington 
entretenait des contacts avaient été victimes de mises à l'écart 
ou d'arrestations.  
    "Cela a un impact, parce que (la purge) a affecté tous les 
segments de l'appareil de sécurité nationale en Turquie", a-t-il 
dit la semaine dernière. "Beaucoup de nos interlocuteurs ont été 
arrêtés. Il ne fait pas de doute que cela va rendre la 
coopération plus difficile avec les Turcs." 
    S'exprimant au QG des forces spéciales à Ankara, qui a été 
fortement endommagé par les combats le soir du putsch, Recep 
Tayyip Erdogan a condamné ses propos le lendemain. "Au lieu de 
remercier notre pays pour avoir repoussé une tentative de 
putsch, vous prenez le parti des comploteurs. Le putschiste est 
déjà dans votre pays", a dit le chef de l'Etat en faisant 
allusion au prédicateur Fethullah Gülen, qui vit en exil en 
Pennsylvanie et qu'Ankara accuse d'avoir orchestré la tentative 
de coup de force. 
    La Turquie, membre de l'Otan, dont elle occupe le flanc 
sud-est, est en première ligne face aux conflits en cours en 
Irak et en Syrie. 
 
 (Tulay Karadeniz; Pierre Sérisier, Jean-Stéphane Brosse, Eric 
Faye et Nicolas Delame pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.