Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le chantier de la décentralisation découpé en trois textes

Reuters02/04/2013 à 19:02

TROIS TEXTES POUR TRAITER DE LA DÉCENTRALISATION

PARIS (Reuters) - La réforme de la décentralisation, critiquée par de nombreux sénateurs y compris socialistes, sera découpée en trois textes distincts pour plus de clarté, a annoncé mardi le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

L'ensemble sera examiné le 10 avril prochain en conseil des ministres.

"Compte tenu de la lourdeur, de la complexité lorsqu'on s'attaque au grand chantier des collectivités locales, il y aura trois parties dans ce texte", a déclaré le chef du gouvernement à la presse l'issue d'une réunion des membres du groupe PS au Sénat.

Le premier texte sera consacré "aux grandes métropoles Paris, Lyon, Marseille mais aussi les grandes métropoles et villes de province", a-t-il précisé.

Le deuxième volet portera sur "les régions" et le troisième texte sera consacré "aux solidarités territoriales qui concernent notamment l'avenir des départements, l'avenir des communes et des intercommunautés et qui bouclera cette grande réforme de la décentralisation qui donnera à nos territoires cette dynamique dont ils ont besoin", a-t-il poursuivi.

La négociation autour de ce pacte financier a selon lui commencé et devrait être terminée avant la fin de l'année.

"La modernisation de l'action publique est une réforme indispensable avec un Etat qui se concentre sur ses missions, un Etat stratège, utile et garant et protecteur pour les Français et en même temps un Etat qui sait déléguer et décentraliser", a fait valoir Jean-Marc Ayrault.

Dans un communiqué, le président PS du Sénat, Jean-Pierre Bel, précise le calendrier de mise en oeuvre de la réforme.

Le premier texte devrait ainsi être soumis au Sénat "dès ce printemps", le deuxième projet de loi "sera examiné dans quelques mois" et le troisième texte fera "l'objet de nouveaux échanges et d'un travail préparatoire approfondi".

"Contrairement à ce qui s'était produit avec la réforme territoriale portée par la précédente majorité, (...) la Haute assemblée a joué tout son rôle, en relayant les attentes des élus locaux et en se faisant entendre du gouvernement", se félicite Jean-Pierre Bel.

Le texte porté par la ministre de la Réforme de l'Etat et de la Décentralisation, Marylise Lebranchu, a suscité de nombreuses critiques dans les rangs des sénateurs, y compris socialistes, dont certains avaient demandé son report.

"Ce qui avait été reproché au texte, c'est qu'on ne voyait pas clairement qui fait quoi tandis qu'avec ces trois textes autour desquels tout va s'organiser, on aura des objectifs clairs", a dit à la presse le président PS de la commission des lois du Sénat, Jean-Pierre Sueur.

"Les sénateurs ne grognaient pas, ils voulaient que ce soit efficace, ils pensaient qu'un grand texte dont on ne voyait pas très bien les objectifs, les perspectives dans ses 122 articles aurait été traîné peut-être comme un boulet et n'aurait peut être pas été voté finalement", a-t-il ajouté. "Tandis que là on a des textes précis, avec des objectifs précis, qu'on pourra d'ailleurs amender, améliorer".

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.