1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le cas Valls en suspens pour les législatives, annonce Cambadélis

Reuters07/04/2017 à 12:50

LE CAS VALLS EN SUSPENS POUR LES LÉGISLATIVES, ANNONCE CAMBADÉLIS

PARIS (Reuters) - Le cas de Manuel Valls, député socialiste sortant de l'Essonne ayant appelé à voter pour Emmanuel Macron à l'élection présidentielle, est en suspens au Parti socialiste, a déclaré vendredi Jean-Christophe Cambadélis.

Le Premier secrétaire du PS a rappelé qu'il serait impossible à un candidat aux législatives de se présenter sous la double étiquette PS-En Marche !, le mouvement fondé il y a un an par Emmanuel Macron.

"Il n'y a pas de double appartenance au Parti socialiste. Donc toute personne qui adhère à En Marche !, c'est parfaitement son droit, n'est plus membre du Parti socialiste", a-t-il dit sur Europe 1. "Ils sont exclus. Ils auront des candidats en face d'eux."

"On ne peut pas être membre de deux clubs, on ne peut pas jouer à la fois avec le PSG et Monaco, ce n'est pas possible", a-t-il insisté.

Interrogé sur le cas de Manuel Valls, Jean-Christophe Cambadélis a rappelé que la situation de l'ancien Premier ministre serait examinée par la commission des conflits du PS, tel que décidé en Bureau national jeudi.

"A partir du moment où il est devant la commission des conflits, celle-ci le dira (s'il est toujours socialiste, NDLR). Et quant à sa circonscription, on ne l'a pas dégelée hier", a-t-il déclaré.

"Est-ce qu'il est adhérent d'En Marche ! ? Je ne le pense pas. Est-ce qu'il a décidé de quitter le Parti socialiste ? Je ne le pense pas. Est-ce qu'il a parrainé M. Macron ? Je ne le pense pas. Nous ne sommes pas des gens qui coupons les têtes comme cela", a ajouté le Premier secrétaire.

Finaliste malheureux de la primaire du PS, Manuel Valls est en désaccord avec la ligne du vainqueur, Benoît Hamon. Mais il a avant tout justifié son choix de voter pour Emmanuel Macron par son souci de faire barrage au Front national.

Le PS présentera 577 candidats aux législatives des 11 et 18 juin, a confirmé Jean-Christophe Cambadélis.

"Tout candidat à l'élection législative signera un engagement comme quoi il siègera s'il est élu au groupe socialiste", a-t-il précisé.

Au regard des sondages, Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont les mieux placés pour accéder au second tour de l'élection présidentielle, que le candidat d'En Marche ! remporterait face à la présidente du Front national.

La question se pose de savoir si l'ancien ministre de l'Economie pourra disposer, en cas de victoire, d'une majorité à l'Assemblée nationale lui permettant de gouverner.

(Elizabeth Pineau, édité par Jean-Baptiste Vey)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 34flora
    07 avril15:27

    tous dans le même sac, et à battre comme plâtre !

    Signaler un abus

  • M898407
    07 avril13:23

    Tout le monde s'en fout de ce qui se passe au parti socialiste car il est déjà enterré....

    Signaler un abus

  • M940878
    07 avril13:00

    c'est ce faussaire qui est un cas

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.