Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le calendrier de l'opération Serval au Mali ne sera pas modifié

Reuters05/11/2013 à 18:39

LE CALENDRIER DE L'OPÉRATION SERVAL AU MALI NE SERA PAS MODIFIÉ

PARIS (Reuters) - Le calendrier de l'opération Serval, qui mobilise actuellement 3.000 soldats français au Mali, ne sera pas modifié après le meurtre de deux journalistes de RFI à Kidal, a déclaré mardi Laurent Fabius.

Le ministre français des Affaires étrangères s'est rendu mardi matin avec François Hollande à l'aéroport de Roissy où les corps des journalistes de RFI tués samedi ont été rapatriés.

Laurent Fabius a précisé que la présence française allait être redéployée du sud vers le nord du Mali, notamment dans la région de Kidal, où il a confirmé l'arrivée de 150 militaires supplémentaires.

"Immédiatement, le président de la République a décidé de renforcer par déplacement géographique notre présence du sud vers Kidal mais cela ne remet pas en cause le calendrier général de présence puis de réduction de présence de la force française", a-t-il dit sur RFI.

Parallèlement, la Minusma, la mission de l'Onu au Mali, et la formation des forces maliennes monteront en puissance, a souligné Laurent Fabius.

Jugeant la situation difficile dans le nord du Mali, il a déclaré que la France serait aux côtés du président malien Ibrahim Boubacar Keita (IBK).

"Le président IBK est celui qui doit prendre des décisions et la France est à ses côtés (...) Dans les jours qui viennent nous serons peut-être amenés à prendre un certain nombre de décisions", a-t-il dit sans donner plus de précisions.

L'opération Serval a été lancée en janvier pour stopper la progression de combattants islamistes vers la capitale, Bamako, puis les déloger du nord du Mali dont ils avaient pris le contrôle.

"ON SUIT TOUTES LES PISTES"

Concernant la recherche des meurtriers des deux journalistes français, Laurent Fabius a dit que plusieurs pistes étaient étudiées.

"On suit toutes les pistes (...) Bien évidemment leur châtiment devra être exemplaire", a dit le ministre à propos des ravisseurs.

L'enquête avance, a déclaré mardi le gouverneur de la ville Adama Kamissoko, qui n'a pas précisé le nombre de personnes interrogées dans des campements alors que, selon Europe 1, 40 Touaregs d'une même tribu installée près de Kidal sont entendus.

"L'enquête avance, mais je ne peux pas dire qui a été arrêté, ni combien de personnes ont été arrêtées. On vous tiendra informés le moment venu", a dit le gouverneur de la ville à Reuters par téléphone.

Sept policiers français, notamment de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et de la sous-direction antiterroriste (Sdat) sont à pied d'oeuvre depuis mardi matin.

Ils doivent relever des empreintes sur la scène du crime, en particulier sur le 4X4 abandonné par les ravisseurs.

Ghislaine Dupont et Claude Verlon ont été enlevés puis tués samedi à Kidal alors qu'ils venaient de réaliser une interview avec un représentant des rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA).

Marion Douet, avec Thierry Ciarello et Elizabeth Pineau, édité par Patrick Vignal

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.