1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le bilan des intempéries au Japon s'alourdit, au moins 155 morts
Reuters10/07/2018 à 10:47

    * Les inondations les plus meurtrières depuis 1982
    * Les sauveteurs à la recherche d'éventuels survivants
    * Le gouvernement va débloquer quatre milliards de dollars

 (Actualisé avec nouveau bilan, détails)
    par Issei Kato et Kiyoshi Takenaka
    KURASHIKI, Japon, 10 juillet (Reuters) - Les pluies
torrentielles, suivies d'inondations et de glissements de
terrain, qui se sont abattues la semaine dernière sur l'ouest du
Japon ont fait au moins 155 morts, alors que les rescapés
tentent de survivre au manque d'eau et d'électricité et à des
températures désormais supérieures à 30°C.
    Le gouvernement, qui a annoncé mardi ce nouveau bilan, a
précisé qu'au moins 67 personnes étaient portées disparues. Les
sauveteurs s'activaient dans la boue et les décombres avec
l'espoir de retrouver des survivants.
    Le Premier ministre, Shinzo Abe, a annulé un déplacement à
l'étranger - il devait se rendre en Belgique, en France, en
Arabie Saoudite et en Egypte - en raison des intempéries, les
plus meurtrières depuis 1982.  L8N1U525R 
    Si les pluies ont fait place au soleil et au ciel bleu, les
habitants doivent désormais faire face à de fortes chaleurs
potentiellement dangereuses pour leur santé, d'autant que l'eau
manque.
    Plus de 200.000 personnes étaient toujours privées d'eau,
par des températures atteignant 33°C en certains endroits, comme
dans la ville de Kurashiki, l'une des zones les plus touchées.
L'électricité a été rétablie dans quelque 3.500 foyers.
    "On nous a demandé des climatiseurs face à la hausse des
températures, qui dépassent les 30°C aujourd'hui", a dit le
ministre des Finances Taro Aso à des journalistes à l'issue
d'une réunion du gouvernement.
    Le gouvernement a provisionné 70 milliards de yens (631
millions de dollars) pour les infrastructures et s'est accordé
sur une réserve de 350 milliards de yens (3,5 milliards de
dollars), a-t-il ajouté, précisant qu'une nouvelle ligne
budgétaire serait décidée si nécessaire.
    
    "JE N'AVAIS RIEN VÉCU DE TEL DANS MA VIE"
    L'activité industrielle est affectée. Mazda  7261.T  s'est
dit contraint de fermer son siège social à Hiroshima lundi.
    Le constructeur automobile, qui a suspendu ses activités
dans plusieurs usines la semaine dernière, a déclaré que la mise
à l'arrêt se poursuivrait dans deux d'entre elles jusqu'à mardi,
bien qu'elles n'aient pas subi de dégâts, parce qu'il ne peut
plus recevoir de composants.
    Dans le district de Mabi, à Kurashiki, les eaux ont commencé
à baisser, laissant apparaître une épaisse couche de boue brune
avec des voitures renversées ou à moitié submergées, tandis que
les habitants rentraient chez eux pour commencer à déblayer. 
    "Je n'avais rien vécu de tel dans ma vie", a déclaré Hitoko
Asano, 71 ans, en train de nettoyer sa maison sur deux niveaux.
    "La machine à laver, le réfrigérateur, le micro-ondes, le
grille-pain, le PC, ils sont tous détruits", a-t-elle témoigné.
"Les vêtements dans les tiroirs ont tous été abîmés par l'eau
boueuse. Nous ne prenons même pas la peine de les laver."
    A Hiroshima, après un glissement de terrain, les maisons ont
laissé place à des amas de bois brisés, au vu des images
diffusées par les chaînes de télévision.
    Bien que les ordres d'évacuation aient beaucoup diminué
depuis le week-end, les autorités ont recommandé à quelque 1,7
million de personnes de rester à l'écart de leur domicile.
    Le Japon émet régulièrement des alertes météorologiques,
mais, compte tenu de la densité de la population dans les
plaines de ce pays essentiellement montagneux, chaque parcelle
de terrain utilisable est construite, ce qui le rend très
vulnérable aux catastrophes.

    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
Japan rainfalls IMG    https://tmsnrt.rs/2J3o3Zn
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>
 (Avec Tetsushi Kajimoto and Linda Sieg; Danielle Rouquié et
Sophie Louet pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer