1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le bijoutier de Sézanne témoigne
Le Point01/12/2013 à 10:21

Le bijoutier qui a ouvert le feu jeudi sur les braqueurs qui pénétraient dans son commerce à Sézanne raconte toute la scène. Interviewé par Europe 1, Éric Beyl se dit "quand même triste", car "rien ne justifie la mort d'un homme". Le bijoutier précise avoir "tiré à plusieurs reprises, sans savoir combien de fois, pour se défendre parce qu'il voyait cette arme".

Éric Beyl rappelle n'avoir tiré que pour protéger sa vie. Le braqueur "me saute dessus, il sort une arme de je ne sais où tout en me poussant. J'ai alors fait marche arrière. Dans le même temps, j'ai vu le canon de l'arme sans savoir exactement ce que c'était parce que ça allait vraiment très vite", indique-t-il, avant d'ajouter : "J'ai pu sortir son arme, l'armer et à ce moment-là, il continue à venir sur moi, et donc, j'ai tiré." Le bijoutier agressé affirme par ailleurs que si le braqueur "avait reculé", il n'aurait "certainement pas tiré".

Le bijoutier a été remis en liberté, ce qui a provoqué chez le maire de Sézanne, Philippe Bonnotte, divers gauche, "un sentiment de soulagement après cette décision espérée qui devrait permettre d'apaiser les esprits". Le procureur de Reims a expliqué que "le parquet présentera des réquisitions afin que le commerçant, qui a reconnu avoir tiré sur son agresseur présumé avec un pistolet automatique lui appartenant, soit placé sous le statut de témoin assisté s'agissant des faits d'homicide volontaire".

Source Le Point.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M4760237
    01 décembre11:05

    la justice n'est hélas actuellement ni crédible, ni dissuasive.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer