Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le BEA ouvre une enquête après un incident à l'aéroport de Nice
Reuters17/11/2017 à 13:35

LE BEA OUVRE UNE ENQUÊTE APRÈS UN INCIDENT À L'AÉROPORT DE NICE

LE BEA OUVRE UNE ENQUÊTE APRÈS UN INCIDENT À L'AÉROPORT DE NICE

PARIS (Reuters) - Le Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile a ouvert une enquête pour "incident grave" après qu'un avion de ligne de la compagnie portugaise TAP eut tenté de décoller depuis le "taxiway" de l'aéroport de Nice.

Les faits sont survenus de nuit, le 6 novembre dernier, a confirmé vendredi le BEA à Reuters, confirmant une information de France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur.

L'avion, un Embraer ERJ 190 qui devait rejoindre le Portugal, s'est aligné sur une voie de circulation parallèle à la piste d'envol puis a commencé la procédure de décollage. Il a été interrompu in extremis.

"Le contrôleur détecte l'erreur quelques secondes après le début du roulement et demande à l'équipage d'interrompre le décollage", précise le BEA dans son signalement.

Au cours de sa manœuvre, l'avion, d'une capacité d'une centaine de passagers, a eu le temps d'atteindre la vitesse de 170 km/h et parcourir 960 mètres sur la mauvaise voie. Après sa méprise, il a pu faire demi-tour et repartir.

L'incident extrêmement rare, qualifié de « grave », n'a fait ni dégât, ni blessé.

Les investigations sont toujours en cours, indique le BEA.

L'aéroport Nice-Côte d'Azur, qui dit collaborer avec les enquêteurs, a exclu vendredi tout problème de signalétique qui aurait pu expliquer la confusion des pilotes.

Selon un porte-parole du site, "le balisage des pistes était en parfait état de fonctionnement ce jour-là".

(Matthias Galante, édité par Sophie Louet)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    17 novembre14:27

    ...un contrôle toxico alcoolique a t'il été fait sur l'équipage?...;-(((

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer