1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Laurent Wauquiez arrête deux adolescents qui grillent un feu à scooter

Le Point11/09/2014 à 17:25

Laurent Wauquiez devant les journalistes le 8 août 2013 (photo d'illustration).

The Punisher, Lucky Luke, Robocop ou Batman sont probablement des sources d'inspiration récurrentes pour Laurent Wauquiez, maire du Puy-en-Velay (Haute-Loire). Vendredi 5 septembre au soir, alors que deux adolescents à scooter grillent un feu rouge dans le centre-ville l'édile les prend en chasse et les arrête lui-même. "Ils sont passés minimum à 70 km/h et pas loin d'une personne âgée qu'ils ont failli faucher", raconte l'ancien ministre au Progrès, mardi 9 septembre.

"J'en agrippe un par le col"

L'héroïque édile détaille sa confrontation avec les jeunes gens au quotidien régional : "Je mets la voiture en arrêt au milieu de la voie avec les warnings, je sors en courant, et alors qu'ils s'apprêtaient à griller l'autre feu rouge, j'en agrippe un par le col", poursuit l'élu. Le ton monte jusqu'à ce que les deux jeunes reconnaissent le maire.

Ces derniers sont convoqués avec leurs parents en mairie samedi 6 septembre au matin. "On leur a annoncé clairement la donne", assène Laurent Wauquiez. Le maire a l'intention de punir leur "comportement irresponsable" d'une "peine d'intérêt général au centre technique municipal pendant un mois" dès "6 heures du matin." Les Ponots peuvent dormir sur leurs deux oreilles. Super Wauquiez veille.

Source Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer