1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Lassana Doucouré : "On est de tout cœur avec la famille Luzi"

So Foot01/03/2018 à 15:45

Lassana Doucouré : "On est de tout cœur avec la famille Luzi"

Alors que le FC Chambly a acquis une qualification historique pour le dernier carré de la Coupe de France, Bruno, le coach, et son frère, Fulvio, le président, ont appris dans l'euphorie de la victoire le décès de leur papa, Walter, qui est aussi le père fondateur du club. Lassana Doucouré, auteur du but décisif face au Racing Club de Strasbourg (1-0), a accepté de revenir sur cette soirée aux sentiments partagés.

Quel est ton sentiment au lendemain de la soirée terrible que tu as vécu : la qualification historique de Chambly en demi-finale de la Coupe de France et le décès du père fondateur du club, Walter Luzi ?
On passe de la joie à la tristesse en quelques secondes. On était en train de fêter la victoire dans le vestiaire quand on a appris la nouvelle. Un joueur est venu nous l'annoncer une quarantaine de minutes après la fin du match. On était en train de parler du match, et on apprend ça, ça nous met un coup derrière la tête...

Il représentait quoi, pour toi, Walter Luzi ?
Il représentait le FC Chambly, tout simplement. Sans lui, le club n'aurait pas existé. C'était quelqu'un de très joyeux, il nous racontait souvent des blagues. Toujours le sourire. Après les matchs, il venait nous voir pour nous dire si on avait fait un bon match. Franchement, ça va nous manquer. On est de tout cœur avec la famille Luzi.

Quand est-ce que tu l'as rencontré pour la première fois ?
Je suis arrivé au club à l'âge de 19 ans. Je lui ai serré la main, je ne le connaissais pas, mais on a commencé à discuter. Il me racontait déjà des blagues. Même s'il ne connaissait pas les personnes, il allait les voir. Chambly, c'est un club très familial. C'est pas comme d'autres clubs que j'ai connus, comme Châteauroux. Quand on arrive, ils nous mettent à l'aise, on se sent comme un nouveau membre de la famille.

Quel est le meilleur souvenir avec Walter ?
Il était déjà rentré à l'hopital, quand après le match de Granville, il m'avait dit qu'il aimerait bien me voir marquer au match suivant. Malheureusement, il ne m'a pas vu. Hier, il était hospitalisé. Je n'en sais pas plus.

C'était pour toi Pépé...https://t.co/CJV3Cg4vVN pic.twitter.com/OpcI1DU22H

--

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer