Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Lamine Diack condamné à deux ans de prison ferme pour corruption
Reuters16/09/2020 à 15:38

LAMINE DIACK CONDAMNÉ À DEUX ANS DE PRISON FERME POUR CORRUPTION PASSIVE

PARIS (Reuters) - L'ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme Lamine Diack a été condamné mercredi à quatre ans de prison dont deux avec sursis et 500.000 euros d'amende pour corruption par la justice française.

Les juges ont reconnu Lamine Diack, 87 ans, coupable de corruption passive pour le versement de pots-de-vin par des athlètes russes et pour le financement des campagnes sénégalaises par la Russie.

Il a aussi été reconnu coupable de corruption active pour le versement de pots-de-vin à d'autres responsables de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), rebaptisée depuis Worlds Athletics.

Evoquant un jugement "injuste" et "inhumain", les avocats de Lamine Diack ont annoncé leur intention de faire appel.

Cinq autres personnes étaient jugées lors du procès qui s'est tenu en juin, dont Papa Massata Diack, fils de l'ancien patron de l'athlétisme mondial et ancien consultant marketing de l'IAAF, pour son rôle dans ce que les procureurs ont présenté comme un système de "protection totale" des athlètes russes dopés entre 2011 et 2015.

En fuite au Sénégal, Papa Massata Diack a été reconnu coupable de complicité de corruption passive et condamné à cinq ans de prison ainsi qu'à une amende d'un million d'euros.

Lamine Diack et son fils ont également été condamnés à verser plus de cinq millions d'euros de dommages et intérêts à World Athletics pour abus de confiance.

Les six prévenus ont par ailleurs été condamnés à verser collectivement 9,5 millions d'euros de dommages et intérêts à World Athletics pour le détournement de contrats de sponsoring.

(Tangi Salaün, Jean-Philippe Lefief et Blandine Hénault)

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • paspil
    16 septembre16:03

    passera pas un jour en prison ... les juges sont obligés de mettre en detention qd la peine depasse 2 ans ferme ce n est pas le cas ici ... en plus il y a peu de place dans les prisons et les juges doivent garder les places pour les plus dangereux ...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer