Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Laissez Eduardo Camavinga tranquille
So Foot26/04/2020 à 06:00

Laissez Eduardo Camavinga tranquille

Cette semaine, les journaux espagnols ont fait enfler la rumeur : le Real Madrid s'intéresserait de très près à Eduardo Camavinga, pour le prochain mercato. La saison n'est pas encore terminée, mais le joueur de 17 ans est déjà promis à un cador européen dans un futur proche, et le prix du milieu de terrain rennais serait même fixé à cinquante millions d'euros. Et si on le laissait plutôt prendre son temps ?

Il s'en est passé des choses dans la vie d'Eduardo Camavinga, en moins d'un an. Il y a eu ce 1er mai 2019, d'abord : une première titularisation en Ligue 1 au Roazhon Park, devant 30 000 personnes plus occupées à fêter le sacre du Stade rennais en Coupe de France qu'à scruter le baptême du feu d'un jeune milieu de terrain de seize piges. La suite ? Un match de gala contre le PSG en prime time. Une place de titulaire indiscutable dans le onze de Julien Stéphan. La découverte des joutes européennes avec la C3. Une naturalisation française attendue. Et un premier pion de patron sur la pelouse de Lyon. Surprenante, cette ascension fulgurante ? Pas vraiment. Ceux qui l'ont connu sont unanimes, le gamin était destiné à faire une entrée fracassante dans la cour des grands.

Camavinga, l'ascension par le plaisir

Et maintenant ? Plus de terrain, mais Camavinga continue de faire parler de lui. Cette semaine, le joueur de 17 ans a eu le privilège (ou l'inconvénient, au choix) de faire la Une de quelques journaux. La raison : l'intérêt grandissant du Real Madrid pour le milieu rennais. Selon Marca, "la voie est libre" pour recruter le Breton, Barcelone et Dortmund ayant lâché l'affaire. D'après AS, Zinédine Zidane serait bouillant à l'idée de pouvoir compter sur Camavinga. Et les deux quotidiens pro-madrilènes, faut-il le préciser, ont déjà fixé le tarif : cinquante millions d'euros, environ. Des gros chiffres, des bruits de couloir, des informations à prendre avec des pincettes... La saison 2019-2020 n'est pas encore officiellement terminée que l'histoire semble déjà écrite : l'international espoir pourrait rapidement atterrir chez un cador européen. Et si on lui offrait plutôt le luxe de pouvoir prendre son temps ?

Le conseil de Stéphan


Depuis sa première apparition sur un terrain de Ligue 1 en avril 2019, Camavinga Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer