Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Lagarde (BCE): Les risques sur la croissance sont de court terme
Reuters08/04/2021 à 12:17

LAGARDE (BCE): LES RISQUES SUR LA CROISSANCE SONT DE COURT TERME

LAGARDE (BCE): LES RISQUES SUR LA CROISSANCE SONT DE COURT TERME

FRANCFORT (Reuters) - La pandémie de coronavirus va continuer de freiner l'activité économique dans la zone euro à court terme mais les risques à plus long terme diminuent et la croissance devrait s'accélérer une fois levées les mesures de confinement, a déclaré jeudi Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE).

"Globalement, les risques entourant les perspectives de croissance dans la zone euro sont devenus plus équilibrés même si des risques à la baisse liés à la pandémie demeurent à court terme", a-t-elle dit dans un communiqué.

Elle a également réaffirmé que l'enveloppe de 1.850 milliards d'euros du programme d'achats d'urgence face à la pandémie (PEPP) lancé l'an dernier par la BCE ne serait pas forcément utilisée en totalité mais qu'elle pouvait être augmentée si nécessaire.

(Balazs Koranyi, version française Marc Angrand)

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nirams
    08 avril13:39

    35 000 £ par mois comme auFMI et non imposable ....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer