Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La vidéo d'un eurodéputé FN embarrasse Marine Le Pen

Le Parisien16/01/2015 à 16:42

La vidéo d'un eurodéputé FN embarrasse Marine Le Pen

Il a beau être son conseiller pour les questions internationales et être le chef de la délégation du FN au Parlement européen, certains des propos qu'Aymeric Chauprade tient publiquement embarrassent Marine Le Pen. A tel point que la présidente du Front national a, selon Le Lab d'Europe 1, adressé une circulaire à ses secrétaires départementaux et chargés de mission départementaux pour leur demander de ne pas «relayer» une vidéo de l'eurodéputé frontiste.

«Pour des raisons juridiques, je vous demande de ne pas relayer la vidéo d'Aymeric Chauprade intitulée La France en guerre, postée hier sur les réseaux sociaux», écrit Marine Le Pen.

Un adepte de la théorie du «grand remplacement»

Dans cette intervention d'une dizaine de minutes diffusée via YouTube, l'eurodéputé FN estime que «la France est en guerre avec des musulmans». «Elle n'est pas en guerre avec les musulmans, mais avec des musulmans», insiste-t-il. Cet adepte de la théorie du «grand remplacement» assure que «l'islam fait planer sur la France une menace très grave», parle d'«invasion lente» et même... d'«une cinquième colonne puissante».

Il estime même «la proportion d'adeptes de l'islam radicalisé à 15 à 25% des musulmans du monde». Ce qui donne, en conclut-il, «en France, avec 6 millions de musulmans -peut être beaucoup plus d'ailleurs- (...) entre 900 000 et 1,5 million» de personnes. En réalité, on estime entre 4 et 5 millions le nombre de musulmans en France. Et s'il est difficile d'établir des chiffres concernant la «radicalisation» dont parle Chauprade, il est à noter que plus d'un millier de personnes sont particulièrement suivies en France, dont la moitié plus sérieusement encore, en raison d'un prosélytisme affiché, d'une volonté de départ ou d'une proximité avec des personnes se trouvant en Syrie ou en Irak.

Chargé de conduire la liste FN en Ile-de-France lors des européennes de mai, Chauprade s'était déjà ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Pathor
    16 janvier20:52

    Evidemment que la république est en danger, cette vérité semble déranger la censure de bourso ...l’islam est une religion archaïque, qui déclasse régulièrement la femme, qui pratique le sacrifice animal, qui veut supplanter la loi des États par la loi du Coran. Les musulmans de France doivent dire qu'ils sont pour un islam modéré et un coran expurgé de tous les versets violents et intolérants .

    Signaler un abus

  • phch
    16 janvier18:15

    http://www.youtube.com/watch?v=RFN8ahYN1b0HONTE AUX RÉSIGNÉS

    Signaler un abus

  • frk987
    16 janvier17:59

    On est dans la situation de l'Empire Romain du III eme siècle, vous pourrez bien faire passer toutes les lois que vous voulez, la majorité l'emportera toujours. Et cette majorité.....c'est l'affaire de quelques décennies.

    Signaler un abus

  • 12088907
    16 janvier17:36

    Commençons par interdire l'abatteg rituel et autres abominations

    Signaler un abus

  • phch
    16 janvier17:32

    une seule solution ,faire respecter les lois A LA LETTRE . et en faire d'autre pour empêcher " l’extension "

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.