1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Turquie et l'Iran veulent augmenter leurs échanges gaziers

Commodesk05/09/2012 à 20:07

(Commodesk) Le ministre du pétrole iranien et celui du développement turc se sont rencontrés fin août à Téhéran lors du 16ème sommet du mouvement des non-alignés.

Ils envisagent d'augmenter le volume de gaz vendu par l'Iran à la Turquie. Depuis 2007 les deux pays ont signé un accord où l'Iran s'est engagé sur 25 ans à livrer 283 millions de mètres cubes de gaz par an à la Turquie via le gazoduc Tabriz-Ankara.

La Turquie consomme actuellement 22,6 milliards de mètres cubes de gaz par an, elle en importe la majeure partie, principalement de Russie. L'Algérie, l'Iran et le Nigeria représentent 42% des importations. 

Un autre sujet a été abordé, celui du transfert du gaz iranien vers l'Europe via la Turquie. En 2010, l'Iran avait mis en place un projet de 970 millions d'euros avec la Turquie pour construire un gazoduc d'une capacité de 60 millions de mètres cubes de gaz jusqu'en Europe. Actuellement seule la moitié du gazoduc est achevée et les deux pays veulent en augmenter la capacité.

Les négociations devraient se poursuivre à Ankara courant septembre.

Valeurs associées

-7.47%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer