1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La turbulente histoire des écologistes
Le Monde09/04/2019 à 05:00

Le journaliste politique Arthur Nazaret se penche sur « la seule idéologie nouvelle du XXIe siècle » et dresse le portrait de ses principales figures.

Livre. Dans le panorama de la gauche, c'était un pan qui restait encore inconnu aux yeux des profanes : l'histoire de l'écologie politique. Arthur Nazaret, journaliste au Journal du dimanche et spécialiste des gauches, se propose de combler ce vide. Il retrace la vie courte - moins d'un demi-siècle - et tumultueuse de cette famille complexe, différente mais aussi passionnante par son apport dans le champ des idées. Europe Ecologie-Les Verts ne s'y trompe d'ailleurs pas : le mouvement a commandé plusieurs dizaines d'exemplaires du livre pour la formation de ses cadres.

L'auteur débute son récit en 1974, avec la campagne présidentielle de René Dumont. On se retrouve plongé dans cette aventure utopiste, à la fois « loufoque et sérieuse », autour d'un agronome, de son pull-over rouge et de son verre d'eau. Malgré ses imperfections et son score modeste (1,32 % des suffrages exprimés), M. Dumont plante un premier jalon pour l'émergence de ce courant politique qui incarne « la seule idéologie nouvelle du XXIe siècle », comme le souligne pertinemment M. Nazaret.

Tout au long de l'ouvrage, le lecteur est surpris par la permanence des débats au sein de la famille écologiste, divisée depuis sa naissance entre les partisans de l'indépendance et du « ni droite, ni gauche », et ceux qui veulent arrimer l'écologie politique à la gauche et en faire un potentiel substitut à une social-démocratie productiviste et surannée. Dans ces atermoiements, l'on voit également que les partis de la ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer