Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La torture toujours répandue dans la police chinoise - HRW

Reuters13/05/2015 à 04:48

PEKIN, 13 mai (Reuters) - Six ans après l'adoption d'une série de réformes pour limiter les abus de la police, les détenus chinois continuent de subir des mauvais traitements et des actes de torture de la part des forces de l'ordre, écrit le groupe de défense des droits de l'homme Human Rights Watch dans un rapport publié mercredi. "La police torture des criminels présumés pour les obliger à avouer leurs crimes et les tribunaux condamnent des personnes qui ont avoué sous la torture", déplore HRW. Le groupe mentionne les témoignages d'anciens détenus qui disent avoir été physiquement ou psychologiquement torturés pendant les interrogatoires de police, frappés à l'aide de matraques électriques, aspergés de gaz irritant ou privés de sommeil. Ni le ministère des Affaires étrangères, ni celui de la Sécurité publique, responsable des forces de police, n'ont souhaité faire de commentaire. Le rapport s'appuie sur des entretiens avec 48 individus récemment passés entre les mains de la police, des membres de leurs familles, des avocats, d'anciens responsables, et sur une étude des verdicts judiciaires en Chine. "Ils m'ont menotté puis ils ont accroché les menottes à la fenêtre", dit un ex-détenu. "J'étais suspendu comme un chien." Les témoignages émanent de délinquants ordinaires et non de prisonniers politiques. "Nous devons prendre en compte le fait que la torture des suspects de crimes politiques est souvent pire et que le rapport ne couvre ni le Tibet ni le Xinjiang", déclare une chercheuse de HRW, Maya Wang, par allusion aux deux régions de l'ouest de la Chine en proie à des tensions séparatistes. Selon HRW, les policiers contournent les mesures qui avaient été introduites par les autorités en 2009 pour réduire les abus, en interrogeant les suspects à l'extérieur des centres officiels de détention, ou en utilisant des méthodes qui ne laissent aucune blessure visible. Le système judiciaire chinois laisse à la police des pouvoirs excessifs, accuse encore le groupe basé à New York, en notant que les enquêteurs peuvent interroger un suspect pendant 37 jours sans que les procureurs aient à approuver l'arrestation et sans que l'avocat puisse voir son client. (Sui-Lee Wee; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.