1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La taxe carbone, le retour !
Le Point17/01/2019 à 15:55

Les mêmes histoires, les mêmes phrases, les mêmes expressions. Mercredi soir, lors de ses v?ux présentés dans une grande salle du ministère de la Transition écologique, puis le lendemain matin sur BFM TV, François de Rugy a bien insisté : la taxe carbone doit faire l'objet de discussions lors du grand débat lancé par le chef de l'État ; elle n'est pas abandonnée, elle est en effet nécessaire. À l'appui de sa conviction, il a raconté cette même anecdote : discutant avec les Gilets jaunes de cette taxe, il leur a expliqué qu'elle ne représentait que 3 centimes par litre d'essence. « Je leur ai dit : Voilà ce qu'elle représente. Ils m'ont regardé avec des yeux ronds », assure un peu partout François de Rugy, plutôt content de son histoire et de son effet sur les opposants à la taxe qui fut le déclencheur du mouvement des Gilets jaunes.

En décembre, pour calmer la fronde, le gouvernement a annoncé « l'abandon » de la taxe carbone pour 2019. Qu'en sera-t-il après ? Édouard Philippe n'a pas été très clair. Sera-t-elle remise en route en 2020, suivant la trajectoire décidée en 2017 (65,4 euros la tonne de CO2 en 2020, 75,8 en 2021, 86, 2 en 2021) ? Y aura-t-il un rattrapage pour compenser le gel en 2019 ? Rugy a le mérite de la constance. Dès décembre, le ministre de la Transition écologique confiait que le dispositif n'était pas abandonné, qu'il faudrait bien reprendre un jour le chemin tracé en 2017.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

17 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • milano12
    17 janvier17:10

    la bêtise des énarques est sans limite c est a qui mieux mieux

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer