Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La santé mentale des migrants parqués en Grèce se détériore-ONG

Reuters16/03/2017 à 18:41
    ATHENES, 16 mars (Reuters) - Automutilations, tentatives de 
suicide et usage de drogue se multiplient dans les rangs des 
réfugiés et migrants parqués dans les camps grecs, selon les 
rapports d'ONG. 
    Ces rapports ont été publiés jeudi à quelques jours du 
premier anniversaire de l'accord sur les migrants conclu entre 
la Turquie et l'Union européenne. 
    "Parmi les évolutions les plus choquantes et les plus 
scandaleuses, figure la hausse des tentatives de suicide et des 
actes d'automutilation qui touchent des enfants d'à peine neuf 
ans", dit le rapport de l'ONG Save the Children. 
    Un garçon de 12 ans a filmé sa tentative de suicide après 
avoir assisté à celles d'autres réfugiés et migrants. 
    "Le personnel de Save the Children a vu des enfants choisir 
de se droguer afin de surmonter l'interminable souffrance à 
laquelle ils font face", dit l'ONG. 
    Entré en vigueur le 20 mars 2016, l'accord conclu entre  
Européens et Turcs permet d'expulser vers la Turquie les 
réfugiés entrés en Grèce sans autorisation à moins que leurs 
demande d'asile soit acceptée par les autorités d'Athènes.  
    La lenteur des procédures a bloqué 14.000 demandeurs d'asile 
sur cinq îles grecques qui sont censées ne pas en accueillir 
plus de 7.000. 
    Pour les autorités européennes, cet accord est un succès 
puisqu'il a permis de réduire les entrées de migrants et de 
réfugiés sur le territoire européen. 
    "Ce que les responsables de l'UE oublient de mentionner, ce 
sont les conséquences dévastatrices de cette stratégie sur les 
vies et la santé de milliers de réfugiés, de demandeurs d'asile 
et de migrants bloqués sur les îles grecques et dans les 
Balkans, particulièrement en Grèce et en Serbie, où ils vivent 
dans l'incertitude", déplore Médecins sans Frontières. 
    "Ces derniers mois, nos psychologues (...) ont constaté une 
aggravation de l'état de santé des patients, dont la plupart 
expliquent que les mauvaises conditions de vie et le risque 
d'être renvoyés en Turquie constituent la cause ou un facteur 
aggravant de leurs problèmes psychologiques", dit encore MSF. 
    Dans un camp de tentes dressées sur l'île de Chios, des 
centaines de demandeurs d'asile attendent depuis des mois sans 
rien savoir de leur avenir. "Pourquoi m'empêche-t-on de partir ? 
Combien de temps il va encore falloir que j'attende ?", demande 
Jafar, un Pakistanais de 18 ans arrivé en Grèce il y a un an. 
 
 (Karolina Tagaris, avec Alkis Konstantinidis à Chios, Nicolas 
Delame pour le service français, édité par Gilles Trequesser) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.