Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La saga d'épouvante à petit budget "Paranormal Activity" s'offre un 4e opus

RelaxNews18/10/2012 à 11:03

Affiche de 'Paranormal activity 4' All rights reserved

(AFP) - Paranormal Activity, la lucrative saga d'épouvante à petit budget des studios Paramount, s'enrichit d'un quatrième opus qui cherche à conserver "l'esprit indépendant" qui avait présidé au premier volet auto-produit, selon son actrice principale Katie Featherston.

Paranormal Activity 4, qui sort vendredi aux Etats-Unis et le 31 octobre en France, espère confirmer le succès durable d'une série de films qui a déjà accumulé quelque 560 millions de dollars, pour un coût modique.

"Quand nous avons fait le premier film (sorti en 2009), il n'y avait qu'Oren (Peli, le réalisateur et producteur), Micah (Sloat, l'acteur principal) et moi", expliquait récemment à l'AFP l'actrice Katie Featherston, lors de l'avant-première mondiale du 4e opus à Austin (Texas, sud).

"Nous étions très enthousiastes et voulions juste faire le meilleur film possible en fonction de nos moyens. Nous espérions que ce soit le genre de film qui attire beaucoup de monde, mais nous sommes toujours aussi surpris et reconnaissants d'en être au quatrième volet. C'est incroyable", dit-elle.

Paranormal Activity, phénomène du box-office en 2009, avait été réalisé avec un budget de 15.000 dollars et en avait rapporté 183 millions dans le monde, avec un style pseudo-amateur dans la lignée du "Projet Blair Witch" (1999) et ses fausses images documentaires.

Même recette

La recette qui a fait le succès du premier film est restée la même : une maison tranquille dans un quartier résidentiel, des phénomènes paranormaux, et des habitants qui décident de filmer les événements avec des caméras amateurs - les images ainsi obtenues constituant une part importante du film.

Le rôle de Katie (Katie Featherston) est le fil rouge de la saga. Autour de son personnage de possédée, les scénaristes ont construit, à partir de l'opus 2, une histoire de culte du démon, qui réclamerait de ses adeptes le sacrifice du premier enfant mâle de la famille.

Dans Paranormal Activity 4, signé Henry Joost et Ariel Schulman, Katie est la mystérieuse voisine d'une famille innocente, qui va vite en faire les frais - notamment le petit garçon du foyer.

"Pour le premier film, nous avions 15.000 dollars, tout était vraiment réduit à l'essentiel et cela nous plaisait comme ça", explique l'actrice. "Pour les suites (produites par les studios Paramount), le budget est évidemment plus important mais pour Hollywood, cela reste dérisoire".

"Le film a conservé sa saveur de film indépendant car toutes les personnes impliquées veulent garder le ton du premier film", ajoute-t-elle. Le studio "pourrait dépenser beaucoup d'argent et en mettre plein la vue mais cela ne servirait pas forcément le film ni l'histoire que nous essayons de raconter".

"Pour autant, chaque film est plus ambitieux que le précédent et l'histoire prend de l'ampleur, pour continuer à intéresser le public", dit-elle.

De fait, les réalisateurs ouvrent dans l'opus 4 de nouvelles portes, qui ajoutent au mystère du "culte" sans répondre à toutes les questions, pour ménager les prochaines suites, dont la production semble assurée.

"Je pense qu'une grande part du succès de la saga est due à sa créativité", remarque Katie Featherston. "C'est le genre de films qui fait beaucoup avec très peu, et cela demande beaucoup de créativité de la part des réalisateurs, des acteurs, des producteurs, mais aussi du public. Car la plupart du temps, la terreur est juste le fruit de leur imagination".

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.