Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La russophilie de Depardieu attriste fans et détracteurs

Reuters04/01/2013 à 13:25

LA RUSSOPHILIE DE GÉRARD DEPARDIEU ATTRISTE FANS ET DÉTRACTEURS

par Emmanuel Jarry

PARIS (Reuters) - La décision de l'acteur français Gérard Depardieu de prendre la nationalité russe attriste ses fans et ses détracteurs, qui y voient un "coup politique" de Vladimir Poutine.

Si la présidente du Medef, Laurence Parisot, l'a jugé vendredi "excessif" dans ses déclarations, elle a également dénoncé l'"hallali" dont l'acteur candidat à l'exil fiscal en Belgique est, selon elle, l'objet en France.

"C'est en tout cas quelque chose qui m'attriste beaucoup", a-t-elle déclaré à RMC et BFM TV. "Je pense que les commentaires ont été trop loin à son égard."

"Si lui est certainement tout à fait excessif dans ses déclarations, cet hallali est très gênant", a-t-elle ajouté. "Je trouve qu'il serait bon que tout ceci se calme et qu'un jour Gérard Depardieu, calmement, dise 'je reviens'."

Le secrétaire général du syndicat Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, a pour sa part déploré le "comportement" du comédien et le fait qu'il ait qualifié la Russie de Vladimir Poutine de "grande démocratie".

"Ce qui me rend triste, c'est le comportement de Gérard Depardieu", a-t-il dit sur i>TELE.

Le député socialiste Christophe Cambadélis, préfère minimiser une polémique attisée fin 2012 par une déclaration du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui a jugé "minable" la décision de Gérard Depardieu de prendre domicile dans une bourgade frontalière belge pour échapper à l'impôt en France.

"Il voulait déjà devenir Belge. Donc je me suis dit que Poutine n'était pas la Grande Catherine et que Depardieu n'était pas Diderot ou Voltaire", a-t-il ironisé sur RTL.

"Il ne faut pas donner à cette affaire plus d'importance qu'elle n'en a. C'est une citoyenneté russe de papier. Je pense que le coeur de Depardieu restera français", a-t-il ajouté.

UN COUP DE PUB POUR POUTINE?

Dans l'opposition, l'ancienne ministre UMP Chantal Jouanno, aujourd'hui sénatrice sous l'étiquette centriste UDI, a estimé que Vladimir Poutine avait fait un "coup politique majeur" en signant un décret accordant la nationalité russe à l'acteur.

Le président russe "veut se réinscrire dans cette vision d'une Russie qui est une terre d'immigration", a-t-elle estimé sur Radio Classique.

"Pour autant, sur un plan plus personnel, je trouve que d'un côté comme de l'autre, tout cela n'est pas très glorieux", a-t-elle ajouté. "Cela me gênait beaucoup moins qu'il (Gérard Depardieu) soit belge."

L'actrice française d'origine russe Macha Méril a pour sa part estimé que la Russie de Vladimir Poutine avait accordé la nationalité à l'un des acteurs français les plus célèbres du moment dans le cadre d'une opération de racolage destinée à accroître sa respectabilité.

Les dirigeants russes "ont commencé -surtout depuis Poutine- à draguer les enfants d'immigrés de la première génération de la diaspora, c'est-à-dire ceux qui ont des noms prestigieux qui rappellent l'histoire de la Russie, dont ma famille", a-t-elle déclaré à Europe 1.

Macha Méril dit avoir elle-même fait l'objet d'une telle proposition mais l'avoir déclinée.

"C'est vrai que Gérard a quelque chose qui ressemble à la Russie d'aujourd'hui", a-t-elle estimé. Mais "je crois qu'il n'est pas tout à fait lucide. Il doit être aveuglé par la façon dont on le reçoit là bas."

MISE EN GARDE

La Russie, "c'est une mentalité qui lui plaît. La mentalité de ceux qui ont les moyens, avec un faste un peu vulgaire (...) Peut être que Gérard ne voit pas qu'à 50 m de là, la majorité de la population vit sous le seuil de la pauvreté", a ajouté la comédienne, qui s'est dit "navrée".

Le journaliste russe Andreï Gratchev, qui travaille pour le journal d'opposition Novaïa Gazieta, a pour sa part adressé une mise en garde à l'acteur français, très populaire en Russie.

"Ce qui est paradoxal dans cette affaire, c'est qu'il risque de voir sa popularité en Russie limitée et peut-être décroître", a-t-il déclaré à RTL.

Il a déploré que Gérard Depardieu se déclare ami avec Poutine au moment où le président russe est de plus en plus "sérieusement contesté" dans son pays.

"Depardieu devrait fréquenter le milieu de la culture, qui est de plus en plus critique à l'égard de Poutine", a ajouté le journaliste russe.

L'écrivain et opposant nationaliste russe Edouard Limonov a quant à lui mis au défi l'acteur, sur son blog, de rejoindre le 31 janvier au coeur de Moscou, avec son nouveau passeport, une manifestation en faveur du droit aux rassemblements pacifiques.

"On t'attend, Gérard!" lance-t-il dans ce message traduit par le magazine Courrier international sur son site internet. "Si ma mémoire est bonne, tu as interprété, dans l'un de tes films, le grand révolutionnaire français Danton? Eh bien, cher ami français, voici une bonne occasion de jouer un rôle historique réel de défenseur de la liberté russe."

Edité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.