1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Russie va fournir un système de missiles S-300 à l'Iran-RIA
Reuters09/11/2015 à 13:11


(Actualisé avec précisions) MOSCOU, 9 novembre (Reuters) - La Russie a signé un contrat avec l'Iran pour lui fournir des missiles sol-air S-300, a annoncé lundi Sergueï Tchemezov, le directeur général de Rostec, l'entreprise publique russe du secteur de la défense, cité par l'agence de presse RIA Novosti. "Le S-300, le système de défense aérienne, a déjà été signé", a déclaré Sergueï Tchemezov au salon aéronautique de Dubaï. Il a précisé qu'il s'agissait d'un matériel de type défensif, en soulignant que les pays du Golfe ne devaient pas se sentir menacés par ce contrat. Les monarchies sunnites de la région craignent que Téhéran n'ait des visées expansionnistes depuis son rapprochement avec l'Occident dans la foulée de l'accord nucléaire de juillet. "Ceci est du matériel de défense. Et nous sommes prêts à proposer ce matériel de défense à n'importe quel pays", a par la suite déclaré Sergueï Tchemezov à Dubaï via des interprètes. "Les pays du Golfe ne vont pas attaquer l'Iran. Pourquoi devraient-ils être menacés? Parce que c'est un équipement de défense", a-t-il insisté. Il a précisé que l'Arabie saoudite, le grand rival de l'Iran, avait approché sa société "plusieurs fois" pour lui demander de ne pas livrer l'équipement. "Il y a cinq ans (...), même maintenant, jusqu'à maintenant (...) Et nous avons dit que le S-300 n'était pas capable d'attaquer (...) pour atteindre les pays voisins." (Alexander Winning avec Yara Bayoumi à Dubaï; Danielle Rouquié pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer