1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Russie se dit prête à coopérer dans la lutte antidopage
Reuters13/11/2015 à 18:58

MOSCOU TENTE DE CONTENIR LES CONSÉQUENCES DU SCANDALE SUR LE DOPAGE

MOSCOU (Reuters) - La Russie s'est déclarée prête, vendredi, à coopérer avec les organisations internationales et à limoger des responsables pour améliorer ses structures de lutte contre le dopage alors que la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) doit se réunir dans la soirée pour décider de son éventuelle suspension.

Vitali Moutko, le ministre russe des Sports, a qualifié d'"absurdes" les allégations d'une culture du dopage systématique et soutenue par l'Etat dans l'athlétisme russe, allégations contenues dans le rapport d'une commission indépendante de l'Agence mondiale antidopage (Ama) publié lundi dernier.

Il a assuré avoir reçu de claires instructions de la part du président Vladimir Poutine pour "trouver un terrain d'entente avec les organisations internationales".

"Je le ferai, je coopérerai avec elles", a-t-il dit. "Si nous devons limoger quelqu'un, nous le ferons", a-t-il ajouté, sans exclure des poursuites judiciaires à l'encontre d'individus impliqués dans le scandale.

Vitali Moutko a également déclaré que la Russie était prête à réformer son agence antidopage ou à en créer une nouvelle.

Le président du comité olympique russe, Alexandre Joukov, qui est également membre du Comité international olympique (CIO), s'est rendu cette semaine à Lausanne pour s'entretenir avec le président du CIO Thomas Bach, pour tenter de contenir les conséquences du scandale, indique une source au sein du mouvement olympique.

Alexandre Joukov a dirigé l'organisation des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi en 2014.

Selon la même source, la Russie a lancé des signaux "conciliants et constructifs" depuis la publication du rapport de la commission d'enquête de l'Ama.

(Maria Kiselyova, Karolos Grohmann; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer