1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Russie pourrait avancer à la Grèce des fonds liés à un projet gazier

Reuters08/04/2015 à 22:57

MOSCOU, 8 avril (Reuters) - La Russie envisage d'avancer à la Grèce les sommes qu'elle pourrait gagner de la livraison de gaz russe à l'Europe dans le cadre de l'extension du gazoduc Turkish Stream, a déclaré mercredi un responsable du gouvernement grec. Cette extension, qui mènerait le gaz russe de la Turquie vers l'Europe via la Grèce, pourrait aussi avoir pour conséquence de faire baisser la facture de gaz russe d'Athènes, a indiqué ce responsable. Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a exprimé son intérêt dans le projet, qui doit dans un premier temps acheminer le gaz russe vers la Turquie via la mer Noire, lors de discussions avec le président russe Vladimir Poutine mercredi à Moscou. Lors d'une conférence de presse avec Alexis Tsipras, Vladimir Poutine a déclaré que les deux dirigeants n'avaient pas conclu d'accord précis sur la participation de la Grèce au projet Turkish Stream mais il a souligné que la Grèce était en position de gagner des centaines de millions d'euros chaque année en honoraires de transit en cas d'extension de Turkish Stream. Le gouvernement Tsipras risque de se trouver à court de fonds d'ici quelques semaines s'il ne parvient pas à trouver avec ses créanciers internationaux un accord "réformes contre liquidités". (Renee Maltezou; Danielle Rouquié pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer