Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La République en marche a fêté ses cinq ans
Boursorama avec Media Services07/04/2021 à 16:24

A l'occasion du cinquième anniversaire de La République en marche, Jean Castex et son prédécesseur à Matignon Edouard Philippe ont pris la parole dans un "meeting virtuel" face aux militants marcheurs.

(illustration) ( AFP / ERIC FEFERBERG )

(illustration) ( AFP / ERIC FEFERBERG )

Les deux anciens LR Edouard Philippe et Jean Castex se sont successivement exprimés dans des vidéos diffusées lors d'un "meeting virtuel", cinq ans après la création d'En Marche ! par Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie de François Hollande. Jean Castex a rendu un hommage appuyé au chef de l'Etat, en saluant sa "démarche (qui) ne se voulait pas seulement l'expression d'un nécessaire renouvellement politique, (mais) incarnait et incarne toujours une façon de faire différente". "Si la France a tenu, si la France tient, c'est d'abord grâce aux décisions du président de la République et au gouvernement, mais c'est aussi et surtout grâce à la solidité des institutions de la Ve République", a-t-il fait valoir.

"Ce renouveau revendiqué, il n'a rien du dégagisme ni du rejet de l'autre que certaines formations ont porté au cœur de leurs revendications, il est au contraire porteur de rassemblement d'élargissement, de dépassement", a encore lancé l'actuel Premier ministre. "En marche ! doit encore gagner la bataille des territoires comme elle est à la pointe de celle des idées", ce qui représente un "chemin long et escarpé" mais aussi une "tâche exaltante", a encore commenté Jean Castex.

Son prédécesseur à la tête du gouvernement, Edouard Philippe, a pour sa part défendu "les partis politiques" dans leur ensemble, bien qu'il ne soit lui non plus encarté nulle part depuis 2017. "L'engagement partisan est respectable, parce que la constitution de la Ve République le dit de la façon la plus claire et, je pense, la plus décisive possible: 'les partis politiques concourent à l'expression du suffrage'", a souligné celui qui fut directeur général des services de l'UMP à sa création.

"On ne peut pas structurer un débat public sans parti politique: (ils) ont la fonction d'organiser le recrutement, de former, de sélectionner et de nourrir le débat public ; c'est une responsabilité démocratique éminente", a encore considéré le maire du Havre, en estimant que "la vérité vraie, c'est qu'une démocratie qui fonctionne a besoin de partis politiques".

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jean895
    07 avril17:33

    avec un peu de chance lrem arrière n en fêtera pas d autres.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer