Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La reprise de la Grande mosquée de Mossoul serait imminente

Reuters19/03/2017 à 11:38
    MOSSOUL, Irak, 19 mars (Reuters) - Les forces 
gouvernementales irakiennes poursuivent leur progression dans la 
Vieille ville de Mossoul et sont sur le point de reprendre aux 
djihadistes la Grande mosquée Al Nouri. 
    Ceci aurait valeur de symbole car c'est dans cette mosquée 
que le chef du groupe Etat islamique (EI), Abou-Bakr al 
Baghdadi, s'était autoproclamé calife, à l'été 2014. L'étendard 
noir de Daech flotte toujours en haut de son minaret. 
    L'offensive est menée par des hommes de la police fédérale 
et de la Force de réaction rapide, les unités d'élite du 
ministère de l'Intérieur.  
    "Ils ont repris leur progression après une interruption due 
au mauvais temps. L'objectif est de reprendre le reste de la 
Vieille ville", a expliqué dimanche un porte-parole de la 
police. 
    La bataille pour la reconquête de Mossoul est désormais 
entrée dans son sixième mois. Les forces pro-gouvernementales, 
appuyées par les moyens de la coalition internationale sous 
commandement américain, ont repris en une centaine de jours les 
quartiers situés sur la rive gauche du Tigre. 
    Elles se sont lancées le 19 février à la conquête de la rive 
droite mais leur progression dans Mossoul-Ouest a été ralentie, 
outre les intempéries, par des attentats à la voiture piégée et 
des sabotages de bâtiments.  
    Les commandants sur place prédisent néanmoins la libération 
complète de Mossoul dans un mois. La grande ville du nord de 
l'Irak est tombée aux mains de l'EI en juin 2014. 
    Bagdad estime à 6.000 le nombre de djihadistes toujours 
présents dans le dernier bastion urbain de l'EI en Irak où 
vivraient encore environ 600.000 civils pris entre deux feux. 
  
    Dans l'étroit dédale des ruelles boueuses et couvertes de 
débris de la Vieille ville, la ligne de front ne cesse de se 
resserrer autour du dernier réduit où combattent encore les 
hommes de Daech. 
    "Leur résistance faiblit et ils ont de plus en plus recours 
aux voitures piégées, ce qui montre qu'ils perdent du terrain", 
explique à la presse le général Khalid al Obedi, un des 
commandants des forces de police. 
    Ses hommes, à pied, bénéficient dans les airs de l'appui 
d'hélicoptères qui tirent des roquettes sur les positions de 
combattants de l'EI.  
 
 (Patrick Markey et John Davison, Gilles Trequesser pour le 
service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.