1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La religion catholique en perte de vitesse en Espagne
Le Point02/08/2019 à 15:50

L'information a tout d'une petite révolution au pays des Rois catholiques. Pour la première fois de l'histoire, le pays compte désormais plus d'athées, d'agnostiques et de non-croyants que de catholiques pratiquants. C'est le bilan d'une étude publiée mardi 30 juillet par le Centre de recherche en sociologie espagnol (CIS), relayée par le journal local El Diario. Sur le papier, le nombre de catholiques en Espagne est encore très important. 66,3 % des habitants du pays se réclament encore de cette religion. Mais à l'heure d'aller à la messe ou de se confesser régulièrement, les chiffres chutent. Seulement 22,7 % des Espagnols rentrent alors dans cette catégorie. Un chiffre qui connaît par ailleurs d'importantes variations puisqu'ils ne sont que 10,9 % en Catalogne, contre 40 % à La Rioja, une autre communauté autonome située au sud du Pays basque.L'Espagne face à la modernitéAu niveau national, 8,5 % des Espagnols se considèrent agnostiques, les non-croyants/indifférents représentent 8,3 % et les athées 13,3 % de la population. Un chiffre total de 29,1 % qui est donc, pour la première fois, supérieur à celui des catholiques pratiquants. Lire aussi Comment les catholiques se rebiffentEn creux, dans ces variations géographiques, se devine aussi une fracture de l'Espagne. D'un côté, les régions les plus industrialisées, les plus modernes, dans lesquelles il y a un mélange culturel et interreligieux, Catalogne, Madrid ou Pays basque en...

Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pde-ramb
    04 août06:09

    Le titre n'est pas conforme à l'article. D'un côté des athées convaincus que Dieu n'existe pas à 13,3% de la population, de l'autre des pratiquants à 22,7% et entre les deux un marais de 64% plus ou moins indifférent. En France, la situation serait plus contrastée.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer