Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La relance ne doit pas oublier le climat, prévient le Haut Conseil
AFP08/07/2020 à 13:07

Reprise de la circulation à Paris le 12 mai 2020, au lendemain de la levée du confinement ( AFP / Ludovic MARIN )

Les premières mesures d'urgence pour redresser l'économie n'intègrent pas suffisamment l'enjeu climatique, qui devra être mieux pris en compte dans le plan global de relance, avertit mercredi le Haut conseil pour le climat dans son rapport annuel.

Pour cette instance chargée d'évaluer les politiques publiques pour le climat, la France est "très loin" de tenir ses objectifs de lutte contre le réchauffement.

"Il faut insérer le plan de reprise dans les limites du climat et non l'inverse", résume Corinne Le Quéré, présidente du HCC, pour qui "les premières dispositions du gouvernement dans le plan de reprise ne vont pas dans le sens de nos recommandations".

Ces mesures d'urgence ont en effet été "principalement tournées vers les secteurs très émetteurs de l'automobile et de l'aviation, sans conditionnalités fermes concernant leur évolution vers une trajectoire compatible avec les objectifs climatiques", ajoute la climatologue en présentant à la presse le deuxième rapport annuel du HCC, organisme lancé par Emmanuel Macron en novembre 2018.

Le gouvernement estime lui avoir mis des conditions, notamment pour Air France, en demandant une limitation des vols intérieurs quand existe une alternative ferroviaire en moins de 2 heures 30.

Après avoir qualifié l'an dernier d'"insuffisantes" les actions de la France contre le réchauffement, le HCC souligne que la baisse de 0,9% des émissions de gaz à effet de serre en 2019 est "encore très loin des -3% (par an) attendus à partir de 2025".

- Mêmes voitures -

Pour 2020, la donne a changé avec le Covid. Le président de la République a promis une relance écologique dans la foulée des municipales et de la fin de la Convention citoyenne pour le climat, dont il s'est engagé à reprendre 146 des 149 propositions, mais sans précisions sur les modalités de leur mise en oeuvre.

Le président Emmanuel Macron dans les jardins de l'Elysée, lors d'une rencontre avec les membres de la Convention climat, le 29 juin 2020 à Paris ( POOL / CHRISTIAN HARTMANN )

Chiche, répond en substance la présidente du HCC, pour qui "le plan de reprise sera la mesure réelle de l'attention portée au climat" par le nouveau gouvernement.

Car pour l'heure, "le rythme de baisse des émissions est trop faible et les transformations structurelles ne sont engagées dans aucun des quatre secteurs" les plus émetteurs, à savoir les transports (30%), l'agriculture, le bâtiment et l'industrie (18 à 19% chacun), selon la climatologue.

"Nous avons les mêmes voitures, les mêmes routes, les mêmes systèmes de chauffage et les mêmes industries", note le Haut Conseil, alors que l'Allemagne voisine a par exemple fléché ses aides au secteur automobile uniquement sur les véhicules électriques. Un "signal extrêmement clair pour l'ensemble du secteur" et une façon d'éviter une "prime à la casse" qui ne servirait qu'à écouler les stocks sans permettre de s'adapter "aux enjeux à venir". 

Et de citer des mesures qui peuvent être "compatibles avec les objectifs climat", comme "la rénovation énergétique des bâtiments (qui) a des bénéfices sous tous les angles et pourrait être un point fort pro-climat" de la relance.

La nouvelle ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, sur le perron de l'Elysée le 7 juillet 2020 ( AFP / Ludovic Marin )

Rénovation que la Convention citoyenne a justement proposé de rendre obligatoire au moment où le secteur du logement a été intégré au ministère de la Transition écologique dans le nouveau gouvernement.

Pour appuyer ses recommandations, le HCC a demandé à être reçu par le Conseil de défense écologique que M. Macron doit prochainement réunir. Et Bruno Le Maire, aux manettes de Bercy avec un périmètre élargi et centré sur la relance, s'est engagé à "envoyer" au Haut Conseil le futur plan "avant qu'il ne soit complètement fixé", explique Mme Le Quéré.

"Evidemment nous nous entretiendrons avec eux", a réagi la nouvelle ministre de la Transition écologique Barbara Pompili. Le rapport "nous dit qu'il faut accélérer, ça tombe bien je l'avais dit aussi, et ça tombe bien le gouvernement, le Premier ministre et président le disent aussi", a-t-elle lancé aux députés.

Ce rapport constitue "un jugement sévère mais juste", pour Matthieu Orphelin, proche de Nicolas Hulot et député ex-LREM, appelant à "changer de cap et d'échelle". Un "nouveau carton rouge pour Emmanuel Macron et son gouvernement", a estimé Greenpeace, pour qui le prochain budget rectificatif constituera un test de la capacité de la nouvelle équipe de "faire pencher la balance du bon côté" en matière de contraintes "d'éco-conditionnalité".

so/abd/alu

16 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • dupon666
    09 juillet09:53

    arretez de nous prendre la tete avec vos ridicules histoires de climat...la chine l'inde et les usa s'en fichent completement

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer