1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La promenade de Cahuzac ne fait pas l'unanimité à Villeneuve-sur-Lot
Le Parisien12/05/2013 à 11:03

La promenade de Cahuzac ne fait pas l'unanimité à Villeneuve-sur-Lot

A un mois de la législative partielle organisée pour le remplacer, sa promenade sur le marché de Villeneuve-sur-Lot n'est pas passée inaperçue. L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui a démissionné le 19 mars de ses fonctions, a fait samedi sa première réapparition publique dans la ville dont il a été maire de mars 2001 à juin 2012. Alors qu'il laisse planer le doute depuis le début de la semaine sur sa candidature à sa propre succession comme député du Lot-et-Garonne, il n'a pas souhaité communiquer sur cette sortie : «Je vis ma vie, c'est tout», a-t-il déclaré à «Sud-Ouest».

Cette visite n'avait pas du tout été annoncée. «On était à l'inauguration de la permanence du Front de Gauche, à environ 100 mètres du marché, quand une personne nous a dit y avoir croisé Jérôme Cahuzac», explique Joëlle Faure, journaliste de «la Dépêche du Midi». «On l'a trouvé, il nous a salués, nous a laissé faire des photos, puis a demandé qu'on le laisse», poursuit la journaliste.

Jérôme Cahuzac «discutait et serrait la main aux gens», témoigne-t-elle encore. L'ancien député avait l'habitude de venir ainsi faire ses courses et rencontrer ses administrés sur ce marché du samedi, place Lafayette.

Il n'exclut pas d'être candidat à la législative partielle

Mais après des semaines de rumeurs diverses sur son retour, c'est la première fois qu'il réapparaissait en public depuis sa démission, consécutive à sa mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale.

L'ancien ministre avait nié pendant des mois la possession d'un compte en Suisse, révélée par le site Mediapart, avant de l'admettre début avril. Il avait ensuite été exclu du Parti socialiste, et avait renoncé à retrouver automatiquement son siège de député, comme la loi l'y autorisait.

Mais mardi, il a fait cette réponse au Figaro.fr qui lui demandait s'il comptait se porter candidat à la législative partielle des 16 et...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

24 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M1765517
    13 mai08:37

    Vers chez moi il y avait carrefour du developpement et pourtant nucci fut réelu haut la main !L'electeur serait il dé bile ? OU CLIENT

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer