Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La présidence de l'UE plus souple sur le trading pour compte propre

Reuters 31/03/2015 à 16:50

(Actualisé avec propos de Danièle Nouy) par Huw Jones LONDRES, 31 mars (Reuters) - Un document de la présidence de l'Union européenne préconise d'abandonner le projet d'interdiction du trading pour compte propre des banques au motif qu'il faut favoriser les flux de capitaux pour alimenter la reprise économique. Après la crise financière, la Commission européenne a proposé de limiter et d'encadrer les d'activités de marché des banques afin de préserver la stabilité du système financier. La Lettonie, qui occupe actuellement la présidence de l'UE, souhaite réviser le projet de loi afin de supprimer l'interdiction de trading pour compte propre, selon le document que Reuters a pu consulter mardi. Plutôt qu'une interdiction pure et simple, le texte prône une séparation obligatoire de ces activités, dans un cadre strict où les risques excessifs seraient clairement identifiés. Des banques ont d'ores et déjà averti qu'une séparation structurelle exacerberait l'illiquidité de certains marchés, un point auquel l'UE est de plus en plus sensible. L'assouplissement du projet de législation de la Commission est soutenu par plusieurs Etats membres, dont la France, qui, comme la Banque centrale européenne (BCE), demandent que l'encadrement des activités de marché ne soient pas préjudiciable au financement de l'économie. Danièle Nouy, la présidente du conseil de supervision de la BCE - l'instance qui sera chargée d'appliquer la nouvelle réglementation - a invité mardi les parlementaires à être "très prudents avec les opérations de tenue de marché, qui aident les entreprises à se financer." "Le superviseur doit avoir une certaine marge de manoeuvre, rien ne doit être totalement automatique, quels que soient les critères retenus, car c'est mieux ainsi quand il s'agit de financer nos économies", a-t-elle dit devant la Commission des affaires économiques du Parlement européen, qui aura comme les Etats son mot à dire sur les nouvelles règles. La présidence lettone propose aussi d'autres changements, en permettant par exemple aux banques de détenir en propre une entité de trading. Certains parlementaires redoutent qu'au bout du compte le texte final soit très éloigné des intentions initiales de l'exécutif européen. "On en est très très loin", a déclaré mardi le député Vert Philippe Lamberts à la Commission des affaires économiques. (Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.