Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

FORTUM

20.41EUR
-1.88% 
Ouverture théorique 0.00

FI0009007132 FOT

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    20.42

  • clôture veille

    20.80

  • + haut

    20.57

  • + bas

    20.41

  • volume

    0

  • valorisation

    18 132 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    25.05.18 / 10:44:15

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter FORTUM à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter FORTUM à mes listes

    Fermer

La Pologne pourrait bloquer la vente d'actifs EDF et Engie

Reuters07/09/2016 à 14:26
    KRYNICA-ZDROJ, Pologne, 7 septembre (Reuters) - La Pologne a 
placé les actifs charbon détenus dans le pays par les géants 
français EDF  EDF.PA  et Engie  ENGIE.PA  sur une liste 
d'entreprises jugées importantes pour la sécurité énergétique, 
en vue d'empêcher d'éventuelles cessions, a dit mercredi le 
ministre de l'Energie. 
    En plus de ces actifs, la liste du gouvernement polonais 
comprend notamment le producteur de cuivre public KGHM  KGH.WA , 
le chimiste Azoty  ATTP.WA , le groupe énergétique Tauron 
 TPE.WA  et l'opérateur télécoms TK Telekom. 
    "Dans le cas où EDF décide de quitter la Pologne, nous 
obtenons le droit de barrer la route à un acheteur potentiel en 
plaçant EDF sur une telle liste", a dit à des journalistes 
Krzysztof Tchorzewski en marge d'un forum économique organisé à 
Krynica, dans le sud du pays. 
    Le ministre de l'Energie n'a pas voulu dire s'il avait parlé 
à EDF ou à Engie d'éventuelles transactions ni si son ministère 
utiliserait son droit de veto. Mais il a ajouté que si le 
racheteur pressenti était un fonds d'investissement, en quête de 
retours rapides, le ministère devrait "examiner le dossier". 
    Début janvier, EDF a lancé la procédure de vente de ses 
centrales à charbon en Pologne, d'une valeur susceptible 
d'atteindre deux milliards de zlotys (463 millions d'euros). 
  
    Le groupe tchèque CEZ  CEZP.PR  a dit en juin avoir soumis 
une offre non contraignante pour les actifs polonais d'EDF, 
qu'intéresseraient également le finlandais Fortum  FUM1V.HE , le 
français Veolia  VIE.PA  et les polonais PGNiG  PGN.WA , Enea 
 ENAE.WA  et Energa  ENGP.WA .  
    En Pologne, EDF détient 15% du marché du chauffage. Sa 
centrale au charbon de 1,7 gigawatts de Rybnik, dans le sud du 
pays, génère environ 7% de l'électricité consommée sur le 
territoire polonais. 
    En avril, Engie a dit vouloir vendre sa centrale au charbon 
de Polaneic, qui représente quelque 5,5% de la capacité de 
production d'électricité installée du pays. Enea s'est dit 
intéressé par cet actif. 
    La Pologne multiplie les mesures pour garder le contrôle de 
compagnies jugées stratégiques depuis que le russe Acron 
 AKRN.MM  a porté, en 2014, sa participation dans Azoty à 20%. 
 
 (Wojciech Zurawski, Benoit Van Overstraeten pour le service 
français, édité par Véronique Tison) 
 

Valeurs associées

-1.88%
-0.91%
-1.99%
-0.58%
EDF
-3.42%
+0.15%
-4.27%
+0.68%
0.00%
-100.00%
0.00%
-4.48%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.