Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Pologne amende sa réforme constitutionnelle avant l'Otan

Reuters07/07/2016 à 21:22
    VARSOVIE, 7 juillet (Reuters) - Le parti conservateur au 
pouvoir en Pologne a déposé dans la précipitation jeudi au 
parlement une version amendée de sa réforme constitutionnelle 
pour tenter de rassurer ses alliés occidentaux quelques heures 
avant l'ouverture du sommet de l'Otan à Varsovie. 
    L'opposition a estimé que ces changements de dernière minute 
ne seraient pas suffisants pour lever les inquiétudes des 
Etats-Unis et de l'Union européenne. La Commission européenne a 
lancé une procédure de surveillance du respect de l'Etat de 
droit en Pologne.    
    Les Etats-Unis ont fait pression sur le gouvernement 
conservateur pour résoudre le problème avant le sommet de l'Otan 
de vendredi et samedi, d'après des diplomates. 
    Le parti Droit et Justice (PiS) a principalement renoncé 
jeudi à une augmentation du nombre de juges requis pour prendre 
une décision, un des points qui concentrait le plus de 
critiques.  
    Mais le parti a gardé une proposition qui contraindrait le 
président de l'équivalent polonais du Conseil constitutionnel à 
nommer des magistrats choisis par le PiS si la réforme était 
finalement promulguée. 
    "Cette loi amendée est encore une nouvelle tentative de 
soumettre la Cour au pouvoir exécutif, et nous avons peur 
qu'elle bloque tous les dossiers jugés par la Cour", a indiqué 
Marcin Wolny, un avocat de la Fondation Helsinki pour les droits 
de l'homme.  
    "Elle ne mettra pas fin à la dispute avec la Commission 
européenne ou la Commission de Venise (commission consultative 
du Conseil de l'Europe sur les droits de l'homme)", a-t-il 
ajouté. 
    De nombreux think tank américains, tout comme le quotidien 
New York Times, ont demandé au président Obama de soulever le 
problème lors de ses discussions avec les dirigeants polonais. 
    "Le gouvernement polonais doit entendre ceci, et bien plus: 
que l'alliance dont il demande la protection ne concerne pas 
seulement la défense des territoires mais aussi, et c'est 
peut-être plus important, la défense de valeurs communes", a 
écrit le New York Times dans un éditorial mercredi. 
 
 (Adrian Krajewski, Laura Martin pour le service français, édité 
par Jean-Stéphane Brosse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.