1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La police utilise désormais des drones pour contrôler les automobilistes
Le Point16/05/2019 à 12:25

Après les radars mobiles, les radars tourelles, place aux drones. Dans l'Essonne, la police a procédé à une opération de contrôle rare sur l'A126 à l'aide d'engins volants, raconte Le Parisien. Les forces de l'ordre sont décidément friandes de nouvelles technologies.Le drone utilisé par les agents de police peut détecter une infraction jusqu'à un kilomètre de distance. Des opérations similaires avaient déjà eu lieu dans le Val-d'Oise, la Seine-et-Marne et les Hauts-de-Seine. À l'avenir, elles pourraient devenir de plus en plus fréquentes.64 infractions relevées en deux heuresCe jour-là, l'opération fut une franche réussite. Les policiers ont relevé un total de 64 infractions en deux heures de présence. 34 franchissements de ligne blanche par des motards ont été détectés par l'engin contrôlé à distance.Lire aussi Google lance la livraison par drone en EuropeL'axe autoroutier avait été spécialement choisi pour sa dangerosité. Sur les dix dernières années, sept conducteurs de deux-roues sont décédés sur cette portion située à hauteur de Wissous. Auparavant, il était difficile d'effectuer des contrôles à cause des bordures trop étroites pour accueillir une patrouille.Contourner les applications de guidageGrâce aux drones, les agents peuvent désormais surveiller tout un axe directement depuis les airs. Et les avantages ne s'arrêtent pas là. La police a pu contourner les applications GPS qui permettent de signaler la...

Lire la suite sur Le Point.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • a.lauver
    16 mai13:40

    En revanche pour controler les traffics dans les cités, on envoie des flics sans armes patrouiller et se faire caillasser. On connait la priorié du gouvernement, remplir les caisses

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer