1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La police intervient au centre catalan des technologies de l'information
Reuters30/09/2017 à 12:43

LA POLICE INTERVIENT AU CENTRE CATALAN DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION

MADRID (Reuters) - La police espagnole est intervenue samedi au centre des technologies de l'information et de la communication du gouvernement catalan, a fait savoir un porte-parole de l'administration régionale, à la veille du référendum sur l'indépendance de la région.

Quatre agents sont entrés dans le centre qui se trouve à Barcelone et doivent y rester deux jours, a-t-il précisé. Ni les forces de l'ordre ni le ministère espagnol de l'Intérieur n'ont confirmé l'information.

La Haute Cour de Catalogne a ordonné vendredi à la police de prendre les mesures nécessaires pour empêcher tout recours au vote électronique, dimanche. Elle a en outre sommé Google de cesser de proposer une application qui permet la diffusion d'informations sur le scrutin, que Madrid juge inconstitutionnel.

Le chef de la police régionale de Catalogne a ordonné à ses troupes de fermer les bureaux de vote avant 06h00 dimanche, soit trois heures avant le début de la consultation, mais Carles Puigdemont, président de la région, a assuré qu'il aurait bien lieu.

(Sonya Dowsett, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • xtagax
    30 septembre15:48

    la haut cour de catalogne applique stricto senso la loi qui est conforme à la constitution de l'espagne. Qui a rédigé cette constitution ? une assemblée constituante ? ce sont les successeurs de franco & co qui ont accepté du bout des doigts la démocratie. une partie de l'espagne est encore au temps de la mémoire, "españa una, grande y libre" clamaient les fascistes.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer