Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La piste d'un 3e homme toujours suivie dans l'affaire Merah

Reuters29/03/2012 à 13:52

LES ENQUÊTEURS TOUJOURS SUR LA PISTE D'UN TROISIÈME HOMME DANS L'AFFAIRE MERAH

PARIS/TOULOUSE (Reuters) - Les enquêteurs suivent toujours la piste d'un possible troisième homme voire d'autres complices dans l'enquête sur les tueries de Toulouse et Montauban, a-t-on appris jeudi de source proche de l'enquête.

Les policiers privilégient toujours l'hypothèse selon laquelle Mohamed Merah ne faisait pas partie d'un réseau structuré mais pensent qu'il a pu être aidé sur le plan local par des amis ou des relations.

L'audition d'Abdelkader Merah, le frère aîné de l'auteur des tueries mis en examen et incarcéré dimanche pour complicité d'assassinats, a renforcé l'idée qu'une autre personne avait participé au vol du scooter utilisé par Mohamed Merah lors des meurtres.

Abdelkader Merah a en effet reconnu s'être trouvé sur les lieux et a laissé entendre que l'auteur du vol n'était pas Mohamed Merah mais, peut-être, une autre personne, dit-on de même source.

Depuis, les enquêteurs passent au crible toutes les relations du jeune homme, d'autant qu'ils cherchent à savoir qui a posté la copie de la vidéo des assassinats envoyée à la chaîne qatarie Al Djazira, qui a répondu aux appels du gouvernement et des familles à ne pas la diffuser.

Le cachet de la poste, qui date du mercredi 21 mars, ne permet pas de dire avec certitude d'où l'enveloppe a été postée car il s'agit de celui de Castelnau-d'Estréfonds, un centre de tri pour toute la région.

Mohamed Merah, 23 ans, avait été placé dès mardi sous surveillance, avant que l'unité d'élite du Raid ne fasse le siège de son appartement dans la nuit, ce qui laisse penser qu'une autre personne a pu poster le colis mardi ou mercredi matin.

Une Clio blanche immatriculée dans la Haute-Garonne contenant un casque et un carénage susceptible d'être celui du scooter utilisé par le tueur a été retrouvée mercredi dans un village de l'Aude, selon France 3 et le Midi-Libre.

Le véhicule aurait été volé à Toulouse alors qu'il était garé près du domicile de l'auteur des tueries.

Mais pour le moment, les enquêteurs à Toulouse ne confirment pas que les gendarmes aient retrouvé dans la voiture un carénage de scooter T-Max et un casque sombre, ni qu'il s'agisse bien de la Clio utilisée par Mohamed Merah.

Gérard Bon, avec Nicolas Bertin et Guillaume Serries à Toulouse, édité par Patrick Vignal

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.