Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La pile à combustible se pose comme une réelle alternative au moteur électrique

RelaxNews05/07/2013 à 21:24

(Relaxnews) - Si le moteur électrique préfigure déjà les énergies de demain, les atouts de la pile à combustible (autonomie, temps de recharge) en font une alternative crédible, comme le confirme le nouvel accord signé entre Honda et GM pour le développement en commun de nouvelles technologies en la matière.

Cet accord prévoit que d'ici à 2020 il permette de développer de futurs systèmes de piles à combustible et autres technologies permettant le stockage de l'hydrogène. Les deux constructeurs ont déjà déposé, rien qu'entre 2002 et 2012, plus de 1.200 brevets portant sur la pile à combustible.

Dans le cadre de son projet "Driveway" lancé en 2007, GM a déjà fait parcourir près de 5 millions de kilomètres à une flotte de 119 véhicules fonctionnant à l'hydrogène.

Du côté de Honda, la marque exploite déjà, à très petite échelle aux États-Unis et au Japon, une série de véhicules sous le nom FCX, permettant de recueillir des données précieuses sur l'utilisation d'une telle technologie. À l'horizon 2015, le constructeur prévoit l'introduction d'un nouveau modèle de ce type.

De toutes les technologies exemptes d'émissions, les véhicules reposant sur la propulsion via l'hydrogène possèdent un avantage certain en termes d'autonomie et de temps de recharge.

Une technologie d'avenir

Un autre binôme de poids, BMW et Toyota, planche également sur la question. Une première voiture hybride fuel-cell (pile à combustible) devrait même être prête pour 2015 du côté du constructeur japonais.

Pour 2020, les deux entreprises vont développer en commun les bases d'un système de véhicule à pile à combustible comprenant une pile, mais aussi un réservoir à hydrogène, un moteur électrique et une batterie.

Côté Français, si Renault opte pour le moment vers le tout électrique, Peugeot n'exclut aucune solution et a déjà présenté un concept baptisé Quark, reposant précisément sur une pile à combustible.

Dans tous les cas, l'ensemble des constructeurs travaille d'arrache-pied à mettre au point des véhicules de moins en moins polluants tendant vers l'absence totale de rejets de CO2.

db/ls

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.