Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La nouvelle BMW M3 commercialisée à partir de 80.900 euros

RelaxNews12/01/2014 à 11:16

Le nouveau coupé BMW M4, disponible à la commande dès le 1er février 2014 BMW

(Relaxnews) - Le constructeur BMW annonce l'ouverture des commandes pour ses nouvelles M3 et M4 le 1er février 2014. La gamme tarifaire débute à 80.900 euros pour la berline BMW M3 et 81.900 euros pour le coupé BMW M4.

Traditionnellement, la M3 pouvait être commandée en version coupé (deux portes) ou berline (quatre portes). Dorénavant, la M3 sera disponible en version berline, tandis que le coupé prendra le nom de M4.

BMW n'en finit plus d'expliciter ce changement de nom, mais pour les amateurs et futurs acquéreurs du modèle M, seules deux choses entrent en ligne de compte : l'allure de ces voitures et leur façon de rouler.

Pour ce qui est du premier point, BMW s'en tient à une formule qui a fait ses preuves : rendre les voitures légèrement plus racées et masculines que les modèles standards. On trouve ainsi désormais des passages de roues évasés, des prises d?air imposantes pour une optimisation de l'aérodynamique et un capot bombé laissant de la place au puissant moteur.

Et quel moteur : un six cylindres en ligne biturbo (une première sur une M3) de 3 litres. Que l'on choisisse le coupé (M4) ou la berline (M3), la performance reste identique : 0 à 100km/h en 4,1 secondes avec une boîte à six rapports couplée à une double transmission, et une vitesse maximale bridée à 250km/h. Les deux véhicules trouvent tout de même le moyen d'afficher une consommation réduite à 8,8 litres/100 en cycle de conduite européen, ce qui surpasse le V8 utilisé par BMW auparavant -- le moteur s?avère même plus puissant avec 431ch.

Cette économie d'énergie et la capacité de la voiture à rester agréable à conduire dans les courbes comme en ligne droite tient au fait que les modèles ont perdu 80kg.

Sièges, assistant de conduite : à l'intérieur, les voitures ressemblent plus que jamais à des modèles de course. Mais les passagers s'y sentiront à l'aise. De nombreuses options sont disponibles, du système de divertissement Connected Drive à l'intérieur total cuir.

Ces deux voitures doivent faire leurs grands débuts au Salon de Détroit.

(North American International Auto Show, du 18 au 26 janvier 2014, Détroit, site Web : naias.com)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.