1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La moitié de la population yéménite souffre de malnutrition - Onu
Reuters18/06/2015 à 15:19

LONDRES, 18 juin (Reuters) - La moitié de la population du Yémen souffre désormais de malnutrition et la situation est appelée à se détériorer, s'alarment les Nations unies. Depuis que les combats se sont intensifiés dans le pays à la fin mars avec le lancement d'une campagne aérienne par une coalition conduite par l'Arabie saoudite, le nombre de personnes victimes de la faim a bondi de 17% pour s'élever à 13 millions, dont six millions exposées à la famine, selon le Programme alimentaire mondial (Pam) et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Les deux agences onusiennes estiment, dans un communiqué diffusé mercredi, que dix-neuf des 22 gouvernorats du pays le plus pauvre de la péninsule arabique sont affectés par la crise alimentaire. "Le Yémen a désespérément besoin d'une pause dans les combats, d'un accès et d'un financement accrus pour l'aide humanitaire et d'une reprise immédiate et à grande échelle de ses importations commerciales", soulignent-elles. Avant le conflit, le Yémen importait la majorité de son carburant et 90% de ses produits alimentaires, par la mer pour l'essentiel, mais l'alliance conduite par Ryad a imposé un blocus sur les importations dans le but de couper l'approvisionnement en armes des rebelles chiites qu'elle combat. (Kieran Guilbert; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer