1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La modernisation de l'aviation russe inquiète l'US Air Force
Reuters15/09/2015 à 01:16

NATIONAL HARBOUR, Maryland, 15 septembre (Reuters) - Le général Frank Gorenc, commandant de l'aviation américaine en Europe, juge "alarmantes" les mesures prises par l'armée russe pour renforcer ses moyens aériens depuis le conflit de 2008 avec la Géorgie. "L'avantage que nous avions dans les airs s'amenuise, je le dis honnêtement", a-t-il déclaré à la presse à l'occasion de la conférence annuelle de l'Air Force Association. L'officier s'est notamment inquiété de la modernisation de l'aviation et de ses défenses antimissiles, en particulier en Crimée, péninsule ukrainienne que Moscou a annexée en mars 2014, et à Kaliningrad, enclave russe entre les territoires polonais et lituanien. "Le problème n'est pas limité au Pacifique", a-t-il poursuivi évoquant le renforcement des moyens militaires chinois. "Il est aussi important en Europe que partout ailleurs. Je ne crois pas qu'il soit faux de dire qu'ils ont comblé l'écart en matière de capacités." "Il faut juste le reconnaître. Il faut juste continuer à travailler d'arrache pied pour entretenir" la suprématie militaire des Etats-Unis, a ajouté le général. L'US Air Force doit déployer cette semaine un drone MQ-1 Predator en Lettonie. Elle ne disposait pas encore de ce type d'appareils en Europe. (Andrea Shalal, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer