Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Maison blanche planche sur des amendements à la réforme de santé

Reuters14/03/2017 à 23:17
 (Actualisé avec citations, détails) 
    par Susan Cornwell et Susan Heavey 
    WASHINGTON, 14 mars (Reuters) - L'administration Trump et 
des élus républicains du Congrès travaillent à des aménagements 
du projet de loi visant à démanteler l'Obamacare et proposer un 
nouveau système de couverture sociale, a indiqué le porte-parole 
de la Maison blanche mardi. 
    La présidence travaille avec la majorité républicaine de la 
Chambre des représentants afin de rédiger d'importants 
amendements, a commenté Sean Spicer interrogé sur cette question 
devant la presse. "Nous sommes bien sûr en discussion avec la 
direction de la Chambre", a-t-il dit. 
    Les élus républicains risquent d'avoir du mal à expliquer à 
leurs administrés les raisons pour lesquelles ils proposent un 
projet de loi qui risque de priver 24 millions d'Américains de 
la couverture du risque lié à la maladie. 
    Le Congressional Budget Office (CBO), instance non-partisane 
du Congrès, a estimé lundi dans un rapport que 14 millions de 
personnes supplémentaires ne seront pas assurées en 2018 et ce 
chiffre sera porté à 24 millions en 2026 si le projet porté par 
les républicains se matérialise. 
    Le CBO estime par ailleurs que les déficits fédéraux se 
réduiraient de 337 milliards de dollars (317 milliards d'euros) 
au cours de la période 2017-2026 en cas d'adoption du projet. 
    Donald Trump doit s'entretenir au téléphone avec le 
président de la Chambre des représentants Paul Ryan et le leader 
de la majorité républicaine Kevin McCarthy après avoir rencontré 
nombre de parlementaires de son camp au cours des dernières 
semaines. 
    "L'une des raisons pour lesquelles nous discutons avec ces 
personnalités est d'entendre leurs idées", a expliqué Sean 
Spicer. 
    Le démantèlement de l'Affordable Care Act mettrait fin à 
l'obligation faite à chaque citoyen américain de souscrire une 
assurance santé et réduirait les dépenses fédérales du programme 
Medicaid en faveur des pauvres et des handicapés. 
    Cela réformerait également le système de subventions pour 
aider certains assurés à souscrire une police d'assurance si 
celle-ci n'est pas fournie dans le cadre de leur emploi. 
    Face au rapport du CBO, les élus républicains ont tenté de 
défendre mardi leur initiative de démantèlement de l'Obamacare 
qui est un de leurs chevaux de bataille depuis l'adoption de 
l'Affordable Care Act en 2010. 
    Ce texte a octroyé une couverture maladie à 20 millions 
d'Américains qui en étaient dépourvus. 
    Le directeur du budget de la Maison blanche Mick Mulvaney a 
expliqué que le CBO n'avait pas les compétences requises pour 
analyser les conditions de l'assurance maladie et que 
l'essentiel n'était pas le nombre de personnes assurées mais la 
qualité de l'assurance. 
    Sean Spicer a affirmé que le démantèlement de l'Obamacare 
offrirait plus de choix aux assurés. 
    "Nous examinons différentes options sur la manière 
d'améliorer cela", a commenté le représentant Kevin Brady, sans 
préciser la nature des améliorations. 
    Le chef de file de la majorité au Sénat Mitch McConnell a 
précisé qu'une fois l'examen effectué par les représentants le 
projet serait envoyé à la chambre haute et que d'autres 
amendements pourraient y être apportés. 
     
     
 
 (Susan Heavey et Susabn Cornwell; Pierre Sérisier pour le 
service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.