Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La lutte pour l'aéroport de Donetsk se poursuit en Ukraine

Reuters03/10/2014 à 18:40

LA BATAILLE POUR L'AÉROPORT DE DONETSK SE POURSUIT EN UKRAINE

par Natalia Zinets

KIEV (Reuters) - L'Ukraine a accusé vendredi des militaires russes d'appuyer l'offensive des séparatistes contre l'aéroport de Donetsk, dans l'est du pays, alors que les entorses au cessez-le-feu sont de plus en plus fréquentes.

D'après Andriy Lissenko, porte-parole militaire, les forces ukrainiennes ont repoussé plusieurs attaques séparatistes contre l'aéroport en 24 heures. Des "combats ininterrompus" se poursuivent et "un nombre important de blindés, de pièces d'artillerie lourdes et de soldats" ont été massés dans le secteur, a-t-il ajouté.

"Les Russes ont envoyé une unité complète de drones au-dessus de l'aéroport, dirigés par des spécialistes russes, afin d'effectuer de la reconnaissance aérienne et de diriger les tirs", a déclaré Andriy Lissenko à la presse.

Il a souligné que les forces gouvernementales tenaient toujours l'aéroport, une infrastructure stratégique équipée de pistes modernes capables d'accueillir de gros avions de fret. Les défenses y ont été renforcées.

Après une accalmie dans les combats dans le cadre de la trêve conclue le 5 septembre, les tirs d'artillerie et au mortier entre forces gouvernementales et séparatistes pro-russes ont regagné en intensité ces derniers jours à et autour de Donetsk, l'une des grandes capitales régionales de l'est de l'Ukraine.

Un employé suisse du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Laurent DuPasquier, a été tué jeudi soir par un obus tombé à proximité des locaux du CICR à Donetsk, où il travaillait comme administrateur.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Pavel Klimkine, a accusé les séparatistes d'être responsables de la mort de cet employé du CICR tandis que le ministère russe des Affaires étrangères a affirmé vendredi dans un communiqué que l'obus avait été tiré d'un territoire contrôlé par les forces ukrainiennes.

MOUVEMENTS SIGNALÉS AUTOUR DE MARIOUPOL

Sept militaires ukrainiens ont péri lundi dans un tir de char contre leur véhicule blindé de transport de troupes et mercredi, 10 personnes au moins sont mortes lorsqu'un bombardement a touché une cour d'école et une fourgonnette circulant dans une rue voisine de l'établissement à Donetsk. Les deux camps se sont mutuellement rejeté la responsabilité de ces morts.

Andriy Lissenko a accusé les séparatistes pro-russes de ne toujours pas respecter le cessez-le-feu, près d'un mois après son entrée en vigueur.

"Dès lors que le camp agresseur ne cesse pas le feu, le camp ukrainien ne retire pas ses armements et continue de défendre ses positions. Mais l'armée ukrainienne n'effectue pas de manoeuvres offensives", a assuré le porte-parole des forces ukrainiennes, faisant état de la mort de deux soldats ukrainiens en 24 heures.

Selon lui, les services de renseignement ukrainiens ont en outre repéré l'arrivée de renforts blindés et d'une unité de reconnaissance russes aux abords de Marioupol, port de la mer d'Azov au sud de Donetsk.

Contrôlée par les forces ukrainiennes, Marioupol revêt une importance stratégique puisqu'elle se trouve entre le territoire russe et la Crimée, péninsule annexée par la Russie en mars.

La Russie dément toute implication directe dans le conflit dans l'est de l'Ukraine, qui, selon l'Onu, a fait plus de 3.500 morts depuis que des séparatistes pro-russes ont pris les armes en avril.

(Avec Thomas Grove à Moscou; Bertrand Boucey pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.