Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

VINCI

86.92EUR
-0.02% 
Ouverture théorique 86.92
indice de référence CAC 40

FR0000125486 DG

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    86.92

  • clôture veille

    86.94

  • + haut

    87.32

  • + bas

    86.50

  • volume

    724 479

  • valorisation

    51 453 MEUR

  • capital échangé

    0.12%

  • dernier échange

    21.05.18 / 17:36:23

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    81.72

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    92.12

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter VINCI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter VINCI à mes listes

    Fermer

La Loire-Atlantique favorable à l'aéroport de NDDL-sondage

Reuters03/03/2016 à 10:57
    NANTES, 3 mars (Reuters) - Près de 58 % des habitants de la 
Loire-Atlantique sont favorables à la construction de l'aéroport 
controversé de Notre-Dame-des-Landes, selon un sondage Ifop 
dévoilé jeudi par Europe 1 et iTélé. 
    Ce sondage est le premier réalisé depuis l'annonce par 
François Hollande, le 11 février dernier, de l'organisation d'un 
"référendum local" sur le sujet. 
    Sur les 545 personnes interrogées, 30 % se disent "tout à 
fait favorables" au projet d'aéroport, 28 % "plutôt favorables", 
20 % "plutôt opposées" et enfin 22 % "tout à fait opposées".  
    Les sympathisants PS ou du centre-droit y sont les plus 
favorables, avec 68 et 69 % de soutien, contre seulement 15 % 
chez ceux d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV). 
    "C'est un indicateur très important de l'opinion, qui ne se 
laisse ni impressionner par les opposants et les zadistes ni 
émouvoir par les occupants illégaux", a réagi jeudi dans un 
communiqué Alain Mustière, le président des Ailes pour l'Ouest, 
l'association favorable au "transfert" de l'actuel aéroport de 
Nantes vers Notre-Dame-des-Landes. 
    "La campagne en vue du référendum va permettre de 
rééquilibrer l'information médiatique sur le fond du dossier et 
les vrais enjeux de ce transfert d'aéroport", a-t-il ajouté.  
    Bruno Retailleau, président (Les Républicains) du conseil 
régional des Pays de la Loire, s'est également félicité des 
résultats de ce sondage, même s'il considère que le référendum 
promis par François Hollande ne servira à rien. 
    "On sait que les zadistes (nom donné aux opposants au projet 
qui occupent le site du futur aéroport-NDLR), que le oui ou le 
non l'emportent, resteront", a déclaré le président du groupe 
Les Républicains au Sénat sur Europe 1.  
    "Il y a d'ailleurs eu un meilleur référendum : les élections 
régionales", a-t-il ajouté. "Moi j'étais pour, je l'ai dit, j'ai 
fait campagne et j'ai gagné." 
    Un autre sondage, réalisé par l'institut Ipsos/Steria au 
soir du premier tour des élections régionales, indiquait 
pourtant que, pour 62 % des 603 personnes sondées, le projet 
d'aéroport Notre-Dame-des-Landes n'était qu'un critère 
"secondaire" ou "sans influence" sur leur vote. 
 
 (Guillaume Frouin, édité par Yves Clarisse) 
 

Valeurs associées

-0.02%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.