1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La livre sterling baisse un peu au lendemain d'un net recul
AFP23/10/2019 à 11:04

La livre sterling baissait légèrement face à l'euro et au dollar mercredi, après avoir nettement perdu du terrain la veille à la suite d'un vote à double tranchant des députés britanniques.

Vers 08H45 GMT (10H45 à Paris), la livre sterling perdait 0,11% face au billet vert, à 1,2858 dollar, et 0,10% face à l'euro, à 86,52 pence pour un euro.

La livre avait initialement gagné un peu de terrain après un premier vote des députés britanniques en faveur de l'accord de Brexit, offrant une victoire de courte durée au Premier ministre britannique Boris Johnson.

Mais un second vote, quelques minutes plus tard, au cours duquel le Parlement a rejeté le calendrier d'approbation proposé par le gouvernement, a fait dévisser la devise britannique.

Malgré tout, la livre restait bien au-dessus de son niveau d'il y a quelques semaines, alors qu'elle a connu une folle ascension depuis le 10 octobre.

"Le Parlement a réussi à voter pour un projet de loi sur le retrait, après tout, et cela rend toujours très improbable une sortie sans accord", a expliqué Kit Juckes, analyste pour Société Générale.

Dans la foulée des votes, M. Johnson a annoncé la suspension de l'examen de l'accord de Brexit et affirmé qu'il comptait demander aux Européens "leurs intentions" concernant le report demandé samedi par le Parlement.

Le président du Conseil européen Donald Tusk a recommandé aux Etats membres de l'UE d'accepter un nouveau report du Brexit, lequel a déjà été différé à deux reprises, du 29 mars au 12 avril puis au 31 octobre.

"Si l'Union européenne propose une courte extension, la loi va sûrement revenir (devant le Parlement), tandis qu'un report de trois mois conduirait probablement à des élections", ont souligné les analystes du courtier Sucden.

Si ce dernier scénario se concrétise, "les gains futurs de la livre sterling ne sont pas assurés et la volatilité induite par la politique devrait se poursuivre", a averti Han Tan, analyste pour FXTM.

Si Boris Johnson part favori, les analystes soulignent que la situation peu rapidement évoluer et bousculer une nouvelle fois le processus du Brexit.

Lors des élections anticipées de 2017, Theresa May avait perdu sa majorité absolue en voulant l'élargir.

-----------------------------------

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer