1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La livre britannique souffre face à l'euro et au dollar dans un marché hésitant
AFP21/05/2019 à 16:33

La devise britannique se stabilisait mardi face à l'euro et au dollar après avoir atteint des plus bas en plusieurs mois dans un marché qui hésite à se positionner clairement au vu des nombreuses incertitudes, notamment liées au Brexit.

Vers 14H00 GMT (16H00 à Paris), la livre britannique s'échangeait à 87,65 pence pour un euro, contre 87,76 lundi à 21H00 GMT. Vers 08H15 GMT, elle est tombée jusqu'à 87,89 pence pour un euro, un plus bas depuis février.

Face au billet vert, la devise britannique s'échangeait à 1,2722 dollar, contre 1,2726 la veille. Vers 08H15 GMT, elle a atteint 1,2685 dollar, un plus bas depuis janvier.

"En ce qui concerne le Brexit, la situation est toujours aussi opaque et les cambistes s'éloignent de la livre" pour se protéger, constate Neil Wilson, analyste pour Markets.com, qui estime que "nous nous dirigeons vers une sortie sans accord ou vers pas de Brexit du tout".

La première hypothèse se traduirait probablement par un effondrement de la livre tandis que la deuxième la ferait bondir, rendant tout pari extrêmement risqué.

Selon plusieurs analystes, l'approche des élections européennes où les partis anti-UE sont donnés favoris n'aide pas non plus la devise britannique à se reprendre, alors que tout ce qui pourrait accroître le désordre politique dans le pays est vu négativement par les marchés.

La monnaie unique, de son côté, s'affaiblissait face au dollar, malgré une légère amélioration sur le front de la confiance des consommateurs en zone euro, à 1,1151 dollar pour un euro, contre 1,1166 dollar lundi soir.

L'affaiblissement de la devise européenne peut s'expliquer par "la vision prudente de la Banque centrale européenne, qui devrait être répétée par Mario Draghi (le président de l'institution, ndlr) mardi pendant sa conférence de presse", a souligné Konstantinos Anthis, analyste pour ADS Securities.

Outre-Atlantique, les cambistes gardent un oeil sur les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, même si selon les analystes de Commerzbank, "sans plus d'informations sur de possibles représailles ou exemptions chinoises, sur les effets économiques réels et sur la réaction des entreprises à ceux-ci, les effets de la guerre commerciale sont difficile à jauger".

Dans ce contexte, "il n'y a guère de monde pour parier sur une direction claire, pas même pour le dollar", traditionnelle valeur refuge, ont-ils poursuivi.

La Maison blanche a interdit aux réseaux de télécommunications américains de se fournir en équipements auprès de sociétés étrangères, une mesure qui cible clairement le géant chinois Huawei.

Le géant américain Google, dont le système Android équipe l'immense majorité des smartphones dans le monde, a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi qu'il coupait les ponts avec Huawei.

Enfin, le dollar australien était "le grand perdant" de la matinée, selon Kit Juckes, analyste pour Société Générale, après que le compte-rendu de la banque centrale a montré que l'institution tablait sur une baisse des taux d'intérêt en juin.

La veille, la devise australienne avait bondi après la victoire électorale surprise de la coalition des libéraux et des conservateurs.

Vers 14H00 GMT, le yen reculait face à l'euro, à 123,29 yens pour un euro contre 122,89 yens lundi à 21H00 GMT, comme face au dollar, à 110,56 yens pour un dollar, contre 110,06 la veille.

Le franc suisse reculait face à l'euro, à 1,1277 franc suisse pour un euro, et baissait face au dollar, à 1,0112 franc suisse.

L'once d'or valait 1.271,24 dollars, contre 1.277,81 dollars lundi soir.

La monnaie chinoise valait 6,9052 yuans pour un dollar, contre 6,9123 yuans pour un dollar lundi vers 15H30 GMT.

Le bitcoin s'échangeait pour 7.907,17 dollars, contre 8.006,97 dollars lundi soir, selon des chiffres compilés par Bloomberg.

---------------------------------

js-ktr/mra

Valeurs associées

NEXC +2.47%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer